Afrique Centrale: L'UE dénonce une "restriction préoccupante de l'espace politique" au Cameroun

14 Octobre 2019

Tout en saluant la libération de l'opposant Maurice Kamto et des membres de son parti, Bruxelles évoque une "restriction préoccupante de l'espace politique" et condamne les violences dans les régions anglophones.

Le Conseil des affaires étrangères de l'Union européenne vient de publier des conclusions sévères sur la situation au Cameroun. Si Bruxelles salue la libération de l'opposant Maurice Kamto et des membres de son parti, l'UE parle d'une "restriction préoccupante de l'espace politique" et condamne les violences des forces de l'ordre dans les régions anglophones.

"L'UE a une position ferme"

L'eurodéputée Maria Arena est membre de la sous-commission des Droits de l'homme au Parlement européen et réagissait à cet actualité sur les ondes de la DW ce lundi 14 octobre. Pour elle, cette prise de position, certes tardive, confirme que l'Union européenne prend désormais au sérieux la crise politique au Cameroun.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Deutsche Welle

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.