Afrique: Breakdance - Le Bénin, hôte d'un tournoi international en novembre

Moins vulgarisé dans la sous-région, le Breakdance par le truchement du Cotonou Street Battle va regrouper les jeunes férus en novembre prochain. Et le Bénin sera le pays hôte de cette compétition.

Ce tournoi sera à sa 3ème édition le 2 novembre. Il va regrouper des groupes de Breakdance venant de 3 pays. Il s'agit du Bénin, du Togo et de la France.

Alors que le Battle va vivre cette année sa 3ème édition, le promoteur Didier Boko (Franco-Béninois), fait un récapitulatif des deux précédentes éditions.

« À la base, je donnais des cours de danse Hip Hop dans la région de Dassa en 2004. Ces jeunes que j'entraînais ont grandi et sont arrivés dans la capitale et de là ils m'ont mis en connexion avec des groupes de Cotonou. Ce fut le début d'une franche collaboration. Elle a donné la 1ere édition du Cotonou Battle Street à la place des Martyrs en 2015. Ces acteurs ont travaillé main dans la main pour élaborer l'organisation du Cotonou Battle Street depuis 2015 », a-t-il fait savoir dans une interview accordée à 229sport.info.

Il donne le menu du concours le 2 novembre prochain : « Une date sera faite le samedi 02 novembre 2019. Un lieu, c'est l'esplanade du Stade de l'Amitié Général Mathieu Kérékou. Il y aura une animation à 14h (13 GMT). Une initiation Double Dutch, Danse Afro et à partir de 16h (15h GMT) il aura le Battle International Bénin, France, Togo avec les organisations All School, Iriloju et I Am Afro », a-t-il conclu.

Du véritable spectacle sera offert aux amoureux de ce sport qui deviendrait bientôt un sport olympique. Petit à petit cette discipline rentre dans les mœurs. Et pourrait faire partie des sports aux Jeux Olympiques de 2024 de Paris. La confirmation sera faite en décembre 2020.

Notons que l'international béninois Mickaël Poté est la tête d'affiche de la 3ème édition de Cotonou Street Battle. Ce qui fait dire qu'entre le football et le Breakdance, il n'y a qu'un pas.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.