Gabon: Le piteux état des routes

15 Octobre 2019

Ce n'est un secret pour aucun Gabonais. Les routes du Gabon sont dans un état qui laisse à désirer. Elles sont un véritable chemin de croix en saison pluvieuse pour les transporteurs routiers.

Depuis des lustres, les routes gabonaises, notamment celles qui mènent dans l'arrière-pays sont dans un état déplorable. Cette triste réalité touche les quatre coins du pays. À tel point que la province de l'Estuaire qui est pourtant le cœur de l'administration gabonaise se trouve touchée. Aux exemples de la route de Cocobeach et de l'axe Essassa-Ntoum qui sont dans un état de dégradation avancé.

En ce début de saison de pluie, les routiers éprouvent toutes les difficultés du monde à mener la clientèle à destination. Sur ces routes, ils bravent les bourbiers et beaucoup d'autres difficultés. Un routier qui sillonne fréquemment les routes Ogivines nous l'explique : « Nous affrontons des bourbiers et des cassis sur la route qui mène à Ovan en passant par Makokou. On prend beaucoup plus de temps que prévu pour arriver à destination... (... ) Sans l'aide des clients qui nous aident à sortir des bourbiers en poussant les voitures, on dormirait à chaque fois sur la route... ».

Les routes gabonaises sont rarement des voies bitumées.Elles ne facilitent pas la circulation des personnes et des biens. Les populations se demandent bien à quoi servent les budgets dégagés par les différents gouvernements et partenaires économiques. L'axe Lambaréné-Mouila qu'ils exposent en trophée dans les médias et les discours, ne représente même pas le tiers des routes gabonaises,toujours selon les populations qui se plaignent.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.