Congo-Kinshasa: Lutte contre Ebola - Le Nord-Kivu partage son expérience à l'Ituri

Une grande journée de sensibilisation à l'épidémie a été organisée, le 15 octobre en Ituri, par le secrétariat technique du comité multisectoriel de la riposte à la maladie, en collaboration avec les gouverneurs des deux provinces.

L'activité a permis de montrer que les mouvements des personnes entre les deux provinces peuvent favoriser de nouvelles propagations de l'épidémie d'Ebola dans la région, d'autant plus que les quatre derniers cas enregistrés au Nord-Kivu, précisément à Beni et à Kalunguta, sont venus de Biakato. Le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu, a, en effet, répondu favorablement à l'invitation du secrétariat technique du comité multi sectroriel de la riposte à Ebola, parce qu'il souhaite renforcer la surveillance dans sa province et se refuse de la voir replonger dans l'épidémie. Pour atteindre leurs objectifs, Carly Nzanzu et son collègue de l'Ituri, Jean Bamanisa, ont été accompagnés chacun par une forte délégation, notamment les présidents de leurs assemblées provinciales respectives et quelques députés influents de leurs contrées.

Toujours dans le souci de renforcer la surveillance contre cette dixième épidémie, l'équipe de la coordination générale de la riposte à la maladie à virus Ebola, qui séjourne depuis la semaine dernière dans la zone de santé de Mambasa, en Ituri, a fait la supervision des points de contrôle Bavalakaniki et Mabakese, dans cette zone de santé.

Pour rappel, depuis le début de l'épidémie, le cumul des cas est de trois mille deux cent vingt, dont trois mille cent six confirmés et cent quatorze probables. Au total, il y a eu deux mille cent cinquante décès dont deux mille trente-six confirmés et cent quatorze probables. Mille trente-trois personnes guéries ont quitté le centre de traitement pour être réinsérées dans la communauté.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.