Cameroun: Promotion des investissements - L'API évalue le chemin parcouru

Son directeur général, Marthe Angéline Minja a visité, jeudi et mercredi derniers, plusieurs entreprises à Douala.

Marthe Angéline Minja, le directeur général de l'Agence de promotion des investissements (API), a fait, les 10 et 11 octobre, le tour de certaines entreprises implantées dans la ville de Douala et ayant signé des conventions avec l'API pour bénéficier de certaines facilités fiscalo-douanières lors de leur installation. Il s'agissait, non pas d'effectuer un contrôle, mais d'évaluer le chemin parcouru par ces entreprises depuis la signature des conventions, d'échanger avec leurs responsables pour voir comment améliorer leur quotidien.

C'est ainsi qu'une demi-dizaine d'entreprises des secteurs de l'agroalimentaire, de la fonderie, de l'hôtellerie et de la fabrication des chaussures ont reçu la visite du Dg de l'API. Leurs responsables ont, en toute transparence, présenté les investissements réalisés, le nombre d'emplois créés, les transferts de technologie réussis et leurs attentes, toujours nombreuses, vis-à-vis de l'API. On retiendra de cette descente de Marthe Angéline Minja que près de 2 000 emplois directs ont été créés dans la première phase d'installation de ces entreprises, et qu'une couverture du marché national a été assurée, en attendant celle de la sous-région Cemac.

Le Dg de l'API, tout en marquant son satisfecit pour les premiers pas de ces entreprises, leur a rappelé qu'elles sont des vitrines et qu'à ce titre, elles se doivent de montrer l'exemple en terme de qualité, de promotion des matières premières locales et de l'emploi des jeunes... L'occasion faisant le larron, le Dg de l'API en a profité pour parler de la troisième édition du Cameroon Investment Forum (CIF) qui se tiendra à Douala du 27 au 29 novembre 2019. Thème retenu pour la circonstance : « Industrialisation à travers l'import substitution », en vue d'inverser progressivement la tendance actuelle de la balance commerciale en ce qui concerne le riz, le maïs et le poisson, identifier les chaînes de valeur stratégiques dans ces filières, contribuer à accroitre leur production et à baisser substantiellement la fuite des devises, etc. Le rendez-vous a donc été pris pour présenter aux investisseurs nationaux et étrangers le meilleur du Made in Cameroon.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.