Congo-Kinshasa: Reprise de travaux de construction d'un grand Centre culturel abritant l'INA

Le Premier ministre congolais, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, a ordonné, hier lundi 14 octobre, la reprise des travaux de construction du Centre culturel et artistique de l'Afrique centrale abritant les bâtiments de l'Institut national des arts (INA) sur le site situé en face du Palais du peuple. Ce, quelques temps après la suspension des travaux par un arrêté du ministre de l'Urbanisme et Habitat.

En visite hier lundi 14 octobre sur ce lieu, le Premier ministre était accompagné de ministres Pius Mwabilu de l'Urbanisme et Habitat et Pépin Guillaume Manjolo de la Coopération internationale, Intégration régionale et Francophonie.

Sylvestre Ilunga Ilunkamba s'est empressé de découvrir le contenu de la maquette faisant état de deux grandes salles de spectacle d'une capacité de 2000 places et de 800 places et de plus de 10 salles qui seront construites pour abriter les auditoires des cours et dix autres pour servir des cadres aux techniques de multimédia et des bureaux pour opérateurs culturels congolais, fruit de la coopération sino-congolaise.

Selon la source, le coût des travaux est évalué à 100 millions de dollars américains et vont se dérouler pendant 30 mois. À cet effet, deux arrêtés ont été signés par les ministres Puis Mwabilu et Guillaume Manjolo.

L'un, portant report du dernier arrêté suspendant les travaux et l'autre portant désaffectation d'une portion de terre en faveur de la coopération Sino-congolaise.

C'est l'entreprise chinoise Beijing Urban Construction Group qui se charge des travaux de construction de ce Centre culturel qui sera en pole position en Afrique en termes de capacité.

Pour le ministre d'Etat à la Coopération internationale, ce centre, une source innovante pour le Trésor public, va redonner à la RDC sa place de leader dans le monde de la culture africaine.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.