Afrique de l'Ouest: UEMOA - La liquidité propre des banques s'est dégradée de 69,3 milliards

Au cours du mois de juillet 2019, la liquidité propre des banques s'est dégradée de 69,3 milliards, en lien essentiellement avec la baisse du solde des opérations avec l'Etat et des autres facteurs nets (-215,4 milliards).

L'information est donnée par la Bceao à travers sa « Note mensuelle de conjoncture économique dans les pays de l'Uemoa à fin juillet 2019 ». Selon le document, cette situation a été atténuée par les entrées de ressources en provenance de l'extérieur (+141,6 milliards).

«Avec la dégradation de leur trésorerie propre, les banques ont accru leurs engagements sur les guichets de la Bceao de 145,9 milliards, après une hausse de 39,0 milliards le mois précédent.

Cette situation est essentiellement attribuable aux engagements de certaines banques sur le guichet hebdomadaire (+230,0 milliards), atténuée par un désengagement de 84,1 milliards sur le compartiment de prêt marginal », renseigne la même source.

Elle ajoute que l'analyse de la mise en œuvre du dispositif des réserves obligatoires, au terme de la période de constitution échue le 15 juin 2019, fait apparaître une situation excédentaire pour les banques de l'Union par rapport aux réserves requises.

Les réserves libres des banques, évaluées sur la période, sont ressorties à 858,7 milliards, soit 123,9% des réserves requises, en baisse de 12,1 points de pourcentage par rapport à mai 2019.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.