Angola: L'aéroport de Soyo pourrait cesser de recevoir des vols

Soyo — L'aéroport"Comandante Ndozi", situé dans la ville de Soyo, dans la province de Zaire, pourrait cesser à tout moment de recevoir les aéronefs de moyenne et grande portée, en raison de l'insécurité sur la piste qui est à découverte avec la dégradation du réseau de clôture.

C'est ce qu'a informé lundi, à Soyo, le directeur national pour les infrastructures de l'Entreprise Nationale d'Exploration des Aéroports et Navigation Aérienne (ENANA-EP), Joaquim Oli Jabila.

Le responsable, qui parlait lors d'une réunion avec les agents aéroportuaires, des membres des organes de défense et de l'ordre intérieur et des autorités traditionnelles locales, a expliqué que les animaux domestiques avaient pris le contrôle de la piste de l'aéroport local, à la suite du vandalisme de la clôture par les bandits.

Selon la source, la mesure qui sera imposée par l'Institut National de l'Aviation Civile (INAVIC) pourrait être extensive à l'aéroport ?Maria Mambu Café" de la ville de Cabinda, pour les mêmes raisons, notamment l'accumulation de foyers d'ordures sur les pistes de ces aéroports.

Joaquim Oli Jabila a souligné qu'une telle intention pourrait être envisagée, si les mesures de sécurité dans les deux infrastructures aéroportuaires sont rétablies, promettant que les équipes techniques de l'INAVIC pourraient, dans les prochains jours, se déplacer dans ces deux région, pour une évaluation approfondie de la situation.

"Les aéroports de Soyo et Cabinda présentent de nombreuses irrégularités en matière de sécurité, ce qui constitue un danger majeur pour la navigation aérienne", a-t-il expliqué.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.