Angola: Une mine antichar tue cinq personnes à Mongua

Ondjiva — Cinq personnes ont été tuées et une autre a été grièvement blessée par une mine antichar lundi soir dans la municipalité de Mongua, province de Cunene.

L'incident a eu lieu vers 22 heures, au moment où ces victimes circulaient à moto sur une route peu fréquentée de cette localité.

Genitorio Eduardo, le seul survivant, a été blessé aux membres inférieurs et supérieurs et continue à recevoir une assistance médicale à l'hôpital général d'Ondjiva.

Le responsable de la Commission nationale intersectorielle du déminage et de l'assistance humanitaire (CNIDAH) dans la région, Mário Satipamba, qui a transmis l'information à l'Angop, a déclaré qu'il s'agissait du premier cas à Mongua, où un travail de déminage ponctuel est en cours.

Rappelons qu'en 2008, quatre personnes avaient perdu la vie dans la municipalité d'Ombadja, à Cunene suite à des accidents de mines terrestres.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.