Congo-Kinshasa: Crash de l'AN 72 - L'UDPS appelle les militants à éviter les spéculations et d'attendre la fin des enquêtes

16 Octobre 2019

Après la découverte des débris de l'AN 72, l'avion opéré par la force aérienne pour la logistique présidentielle, l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), appelle tous les Congolais en général mais surtout ses militants au calme.

Evariste Kalala Kwete, secrétaire national adjoint de l'UDPS leur demande d'éviter de spéculer et d'attendre la fin des enquêtes pour connaitre les causes réelles de cet accident. Il s'exprimait mardi 15 octobre à Kinshasa dans un point de presse.

« Je demande au peuple de ne pas ouvrir la brèche que les ennemis du Congo attendent, celle où on va créer une psychose générale et installer un climat de peur et de terreur. Il faut qu'on reste calme. Le peuple c'est la force suprême. Restons mobilisés et déterminés. Il faudra attendre les résultats des enquêtes pour déterminer les responsabilités dans ce crash », a indiqué Evariste Kalala Kwete.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.