Sénégal: Les gros porteurs interdits d'emprunter l'autoroute à péage Dakar-Touba en raison du Magal

Touba — Le préfet du département de Mbacké (centre), Mouhamadou Lamine Mané, annonce avoir pris une décision interdisant les véhicules gros porteurs d'emprunter l'autoroute à péage Dakar-Touba (environ 200 km), du 13 au 19 octobre, en raison de la célébration à Touba (centre) du Magal.

"Nous avons, dans notre plan de circulation couvrant la période du 13 au 19 octobre, pris la décision d'interdire les camions gros porteurs de prendre l'autoroute à péage pour venir à Touba", a dit M. Mané à l'APS.

Cette décision va rendre fluide la circulation des véhicules en direction de Touba, à l'occasion du Magal, la commémoration prévue jeudi, dans cette ville, de l'exil au Gabon de Cheikh Ahmadou Bamba (1853-1927), le fondateur du mouridisme, l'une des confréries musulmanes sénégalaises.

Chaque année, Touba reçoit la visite de millions de pèlerins pour cette commémoration.

En raison de l'interdiction d'emprunter l'autoroute à péage Dakar-Touba, les gros porteurs doivent passer par la route nationale numéro 3 - qui va de Thiès à Matam, passant par Diourbel, Touba, Dahra, Linguère et Ranérou - pour atteindre la ville.

Les chauffeurs concernés par cette mesure en ont été informés, selon M. Mané.

Il rappelle qu'il est interdit aux motos "Jakarta" de circuler dans la ville de Touba pendant le Magal.

"Les charrettes ne doivent pas circuler sur la voie bitumée", avertit le préfet de Mbacké, qui rappelle l'interdiction notifiée aux habitants et aux visiteurs de Touba de de faire usage de drogue, de tabac ou d'alcool dans la ville.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.