Congo-Brazzaville: Œuvres sociales - La fondation Burotop Iris contribue à soulager les malades

L'organisation humanitaire que préside Diana Attye a offert, le 13 octobre à Brazzaville, un don de matériel à l'Association Congolaise accompagner (Aca), afin de jouer sa partition à œuvrer en faveur des soins palliatifs et des malades en fin de vie.

Le don généreux réceptionné par la sœur Elianne Boukaka, présidente de l'Aca, à l'occasion de la commémoration de la quinzième journée des soins palliatifs, est essentiellement composé de deux réfrigérateurs, deux postes téléviseurs, deux potences, deux tensiomètres, un glucomètre et une chaise roulante. « Un grand merci aux donateurs qui ont ainsi répondu présent aux besoins de l'Aca », a déclaré la sœur Elianne Boukaka.

Cette donation contribuera à soulager la souffrance des maladies incurables des personnes en fin de vie au Congo et à subvenir à leur besoin en 2020. Elle témoigne également l'engagement de l'organisme donateur, car « le respect de la valeur humaine » est un socle fondamental pour la fondation Burotop Iris.

Signalons que les soins palliatifs sont administrés pour des maladies incurables et aux personnes en fin de vie. Ils ont pour objectif d'atténuer les symptômes d'une maladie sans agir sur sa cause ni modifier l'effet.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.