Algérie: Gaïd Salah relève les efforts "soutenus" de l'ANP pour faire sortir l'Algérie de sa crise

Alger — Le général de corps d'Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'Etat-major de l'Armée nationale populaire (ANP) a mis en exergue, mardi à Alger, les efforts "soutenus" de l'ANP afin de faire sortir l'Algérie de sa crise et sécuriser de manière totale l'élection présidentielle du 12 décembre, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale.

"Il y a lieu de mettre en exergue les efforts soutenus et dévoués que l'ANP a consentis afin d'instaurer un climat de confiance et de quiétude, permettant de franchir de nombreuses étapes aux objectifs complémentaires, notamment suite à la tenue du Conseil des ministres en date du 09 septembre 2019, sous la présidence du Chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah", a indiqué le général de corps dans une allocution à l'occasion de sa visite de travail au siège du Commandement des Forces navales.

Il a rappelé que durant ce Conseil des ministres, "plusieurs démarches, empreintes de sincérité et de bonne foi ont a été concrétisées, à travers l'amendement de la loi électorale et son adaptation de manière à répondre aux préoccupations et aux attentes des Algériens, et à satisfaire également les revendications pressantes du peuple, suivi de la mise en place de l'Autorité nationale indépendante des élections qui constitue, au regard des larges prérogatives qui lui ont été attribuées, la clé de la réussite de cette échéance présidentielle attendue et cruciale".

Il a relevé, à ce propos, que "c'est dans le prolongement des mêmes efforts et démarches, que s'inscrit la tenue du Conseil des ministres en date du 13 octobre en cours, pour l'approbation de projets de lois importants, à l'instar des lois des finances et des hydrocarbures, qui constituent une véritable plus-value à même de relancer l'économie nationale et donner un nouveau souffle à l'investissement dans les différents secteurs économiques stratégiques".

"Il a été également procédé à l'approbation du projet de loi complétant l'Ordonnance n06-02 du 28 février 2006 portant statut général des personnels militaires, où il a été promulgué des dispositions restreignant le droit des militaires, admis à cesser définitivement leur service et versés dans la réserve, aux fins de ne pas exercer une activité politique partisane ou se porter candidat à une fonction élective publique, pour une période de cinq (05) années", a-t-il ajouté.

Pour le vice-ministre de la Défense nationale, "cette disposition est justifiée par plusieurs motifs, entre autres, le fait que l'exercice d'une activité politique partisane ou la candidature à une fonction élective publique requiert nécessairement la tenue de déclarations et de débats qui peuvent mener à l'infraction du devoir de retenue et de réserve tel que stipulé par la Loi, ainsi que de l'obligation de préserver les secrets dont le candidat a pris connaissance dans le cadre ou à l'occasion de l'exécution de ses activités au sein de l'institution militaire".

Par la même occasion, le général de corps d'Armée a affirmé que l'ANP "demeure celle qui veille jour et nuit, et qui observe et scrute la voie qui mènera l'Algérie vers la destination voulue par le peuple, grâce à l'ensemble des mesures sécuritaires complémentaires à travers lesquelles il ne sera permis à personne de faire dévier le pays de cette voie tracée qui concrétise la démarche de l'Algérie et de son peuple", note la même source.

En effet, a-t-il ajouté, "le Haut Commandement, qui a veillé et veille toujours vigoureusement à poursuivre les grandes missions assignées à l'ANP en toutes circonstances, accorde une grande importance à l'immense responsabilité qui incombe à nos Forces Armées, et rappelle encore une fois que l'ANP demeure celle qui veille jour et nuit, et qui observe et scrute la voie qui mènera l'Algérie vers la destination voulue par le peuple algérien".

"Ce sera une voie sûre, grâce à Allah Le Tout-Puissant, et à l'ensemble des mesures sécuritaires, multiples et complémentaires, à travers lesquelles nous ne permettrons à personne de faire dévier le pays de cette voie tracée qui concrétise la démarche de l'Algérie et de son peuple", a-t-il fait savoir.

Le général de corps d'Armée "a présenté, au peuple algérien, ses plus profondes marques de remerciements, de considération et de reconnaissance pour son sens patriotique élevé, qui s'est traduit par son affluence, en toute conviction et conscience, aux bureaux d'inscription, mettant en garde, en même temps, la bande et quiconque possède des liens organiques, partisans ou d'intérêt avec elle, que quiconque ne respecte pas les lois de la République se verra infliger la sanction méritée, et que la vague déferlante du peuple algérien engloutira tous ceux qui veulent s'accaparer la scène nationale et s'ériger en tuteur du peuple par le mensonge et la calomnie", ajoute le communiqué.

"Aussi, nous mettons en garde, encore une fois, cette bande et quiconque possède des liens organiques, partisans ou d'intérêt avec elle, ou encore toute autre forme de collaboration contre le peuple et la patrie, et nous rappelons que la justice a repris, grâce à Allah, la place qui lui sied après avoir récupéré toutes ses prérogatives et s'acquitte de ses missions avec sérieux et de manière normale, à l'instar de toutes les institutions de l'Etat", a-t-il précisé.

Lire aussi: L'ANP possède une "grande conscience" de la sensibilité de ses missions

Il a ajouté que "quiconque ne respecte pas les lois de la République se verra infliger la sanction méritée. La loi sera appliquée avec toute la rigueur requise à l'encontre de toute personne qui tente d'entraver ce processus électoral décisif, ou d'influencer, désespérément, la conscience du peuple algérien et son empressement à participer massivement et avec détermination, aux prochaines présidentielles".

"Le peuple, conscient de tous les dangers qui guettent l'Algérie, estime, à juste titre, que le salut du pays passe par ses fidèles enfants, et ne permettra pas à cette minorité dépourvue de patriotisme, de faire usage de mensonge et de désinformation et de déformer la vérité, en croyant que cela lui permettra encore une fois de tromper tout le monde. Mais ce qu'elle ne sait pas, c'est qu'elle ne trompe qu'elle-même. Le peuple algérien, conscient et dévoué, a infligé à cette bande la plus sévère des sanctions en l'écartant et en la rejetant", a estimé le chef d'Etat-major de l'ANP.

Pour lui, "cette minorité qui souffre intellectuellement et idéologiquement a été démasquée, quand la bande est tombée dans l'écueil de ses actes, de ses comportements sinistres et de ses pratiques traitres, contre le peuple et la patrie. Ses inféodés tomberont les uns après les autres au fil des jours, car un traitre sera démasqué par ses agissements un jour ou l'autre".

C'est un atout devenu aujourd'hui l'indicateur juste qui permet au peuple algérien de soupeser les discours de certaines parties. Désormais la désinformation n'est plus tolérée et la vague déferlante du peuple algérien engloutira, avec l'aide d'Allah, tous ceux qui veulent s'accaparer la scène nationale et s'ériger en tuteur du peuple, par le mensonge et la calomnie", a-t-il ajouté.

Par ailleurs, il "a tenu à exhorter la jeunesse à emprunter la même voie que ses ancêtres durant la glorieuse Révolution de Libération pour mener l'Algérie à bon port, et ce, à travers une affluence massive aux urnes le 12 décembre prochain. Il les a également prévenus de la présence de certaines parties insidieuses qui s'efforcent de surfer sur la vague de ces manifestations et consacrent l'argent sale afin d'amplifier le nombre de ces manifestations, en ramenant les citoyens des autres wilayas en dehors de la capitale", ajoute le communiqué.

"Je veille toujours à dire avec une immense fierté, lors de mes interventions, que l'ANP mérite amplement d'être la digne héritière de l'Armée de libération nationale et s'enorgueillit d'être issue de ce peuple authentique qui s'est toujours caractérisé par la conscience, la maturité et la rationalité lorsqu'il s'agit du destin de l'Algérie", a indiqué le général de corps d'Armée.

"Nous sommes pleinement convaincus que notre jeunesse aujourd'hui empruntera la même voie que ses ancêtres et mènera l'Algérie à bon port. Il est certain que l'affluence aux bureaux d'inscription sur les listes électorales est un présage prometteur que l'affluence aux urnes le 12 décembre prochain sera dense. Et comme les vaillants ancêtres ont porté le fusil hier pour effacer les traces de l'abject colonialisme français, nos jeunes devront aujourd'hui affluer vers les urnes pour voter, et infliger ainsi une gifle douloureuse à la bande et effacer ses traces dans tous les domaines", a-t-il soutenu.

"Nous avons plus d'une fois averti cette bande contre laquelle les mesures requises ont été prises et dont la justice a pris en charge les affaires de certains de ses membres en vertu de la loi, et il est certain que le tour des autres éléments de cette bande viendra ultérieurement", a-t-il rappelé.

Il a souligné, à ce propos, que "grâce à la volonté d'acier qui nous anime et anime tous les fidèles enfants de l'Algérie, nous préserverons la patrie de tout mal et nous poursuivrons, grâce à Allah Le Tout-Puissant, le combat contre cette bande jusqu'à son élimination totale, voire son éradication définitive et irréversible, afin de libérer l'Algérie des nuisances de ce groupuscule traitre et renégat".

Dans ce contexte précisément, "je tiens en cette occasion, à prévenir nos concitoyens qui font des marches pacifiques, de la présence de certaines parties insidieuses qui s'efforcent de surfer sur la vague de ces manifestations et que des entités inconnues ayant des objectifs malveillants consacrent de l'argent sale afin d'amplifier le nombre de ces manifestations, en ramenant les citoyens des autres wilayas en dehors de la capitale", a affirmé le général de corps d'Armée, ajoutant "que ces personnes ne croient pas que nous ignorons leurs méthodes malveillantes et leurs dangereux comportements".

Le général de corps d'Armée a effectué, dans la matinée de ce 15 octobre 2019, une visite de travail au siège du Commandement des Forces Navales, et ce, dans le cadre du suivi de l'exécution du plan de développement des Forces, visant à promouvoir et moderniser les capacités de notre flotte navale.

A l'entame et à l'issue de la cérémonie d'accueil, et en hommage aux grands sacrifices des Chouhada de la glorieuse Révolution de libération, il a observé un moment de recueillement sur l'âme du Chahid "Souidani Boudjemâa", dont le siège du Commandement des Forces Navales porte le nom, où il a déposé une gerbe de fleurs sur la stèle commémorative, et récité la Fatiha du Saint Coran à son âme pure et sur celles des valeureux Chouhada.

Le général de corps d'Armée, accompagné du général-major Mohamed Larbi Haouli, Commandant des Forces Navales, s'est réuni, par la suite, avec les cadres et les personnels des Forces Navales, où il a prononcé une allocution d'orientation diffusée à l'ensemble des unités des Forces Navales, et à travers laquelle "il a souligné que la locomotive de l'Algérie est bel et bien sur la bonne voie, orientée vers la bonne destination tel que voulu par les valeureux enfants de la patrie, grâce à la fédération des efforts et la confiance réciproque entre le peuple et son armée, rappelant que l'ANP continue, comme l'a toujours fait, à honorer les engagements qu'elle a tenus devant Allah, la patrie et l'histoire".

A l'issue de cette rencontre, le général de corps d'Armée a écouté les interventions des cadres et des personnels du Commandement des Forces Navales qui ont "réaffirmé que leurs efforts demeurent toujours sur la bonne voie et parfaitement en phase avec les sacrifices de leurs vaillants aïeux parmi les générations de la chahada et du djihad".

Lors d'une deuxième réunion avec le Commandement des Forces Navales et ses Etats-majors, le général de corps d'Armée "a suivi un exposé présenté par le Commandant des Forces Navales, portant sur les réalisations des Forces Navales au titre du plan de développement et de modernisation de sa flotte navale".

"Cette rencontre était également une occasion pendant laquelle le général de corps d'Armée a tenu à évoquer ce qu'a pu réaliser ces Forces sur le terrain, et qui se manifeste notamment à travers les exercices périodiques exécutés par les unités des Forces Navales", conclut le communiqué.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.