Ile Maurice: Résidence Barkly - Les travaux du métro express au cœur des discussions

«La route principale à Barkly a été transformée en un chemin de fer. Vous avez été incommodé par le bruit. Vous ne pouviez plus fermer l'œil de la nuit.» Pour Rodney Rama, l'un des candidats probables de l'Alliance nationale, les habitants de Barkly passent un calvaire avec les travaux du métro express. C'était ce mardi 15 octobre à Barkly, lors de la première réunion de mobilisation chez Patricia Fortuno, une habitante de la région. Étaient aussi présents, Guito Lepoigneur et Dhanisha Sornum, deux autres potentiels candidats dans la circonscription no20.

Dhanisha Sornum revient sur le devant la scène politique après sa défaite aux législatives de 2014. Elle a soutenu que le gouvernement Lepep «in kraz developman existan à Barkly et la région n'a pas été développée». Et d'ajouter que : «Ces mêmes personnes sont en train d'investir par millions dans des smart cities. Kifer dans Barkly pa kav dévelopé ?»

Guito Lepoigneur est revenu sur les raisons qui ont poussé le PMSD à claquer la porte du gouvernement. «PMSD in sov liberté de tou un chacun kan nou in kit governma akoz Prosecution Bill», dira Guito Lepoigneur. Selon lui, c'était «enn gro koulev» à avaler et que le PMSD était mal à l'aise au sein de l'ancien gouvernement. Parlant de la performance des bleus au sein de l'opposition, l'ancien député la qualifie «d'extraordinaire».

Même si elle n'est pas candidate aux prochaines élections, Lovena Sowkhee, avocate et ancienne adjointe-maire des villes sœurs a tenu à exprimer son amertume en découvrant la métamorphose à Beau-Bassin. «Aster pou get loto, tramway pasé lor la ti. Problem trafic pu kontinié.» Selon elle, le métro proposé par le PTr était plus rapide et allait être construit sur pilotis. Elle estime qu'un système de transport moderne est construit sur pilotis et non pas sur la route.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.