Madagascar: Analakely - Deux « Karàna » blessés par la voiture d'un Chinois

La femme a eu le tibia entièrement fracturé et son mari le visage plein de sang. On ne doute pas d'un iota qu'il pourrait s'agir d'un traumatisme crânien. Vers 13heures et quart hier, un grave accident de circulation s'est produit au centre-ville d'Analakely.

Le couple était à bord d'une moto de marque Lifan. Une voiture tout-terrain de marque Hummer et le deux-roues sont entrés en collision. Vu la gravité de l'accident, les deux personnes ont dû être évacuées rapidement dans un établissement de santé le plus proche. Puisqu'il s'agit d'un accident corporel, les deux véhicules ont été immobilisés sur place jusqu'à l'arrivée de la police de la brigade des accidents pour un constat d'usage. Le chauffeur chinois a été placé en garde à vue depuis hier pour une enquête sommaire.

Les blessés, quant à eux, sont toujours hospitalisés. La femme a subi une intervention chirurgicale. Les accidents de circulation surtout pour les usagers des deux-roues deviennent monnaie courante dans la Capitale. Il ne se passe pas un jour sans que les hôpitaux à Antananarivo n'accueillent des victimes des accidents de moto. Et pourtant, les deux-roues restent l'un des moyens efficaces pour éviter les embouteillages monstres qui perdurent toute l'année. Les usagers sont bien conscients des dangers qui risquent de survenir tous les jours. Mais ils n'y peuvent rien, surtout ceux qui ont un mode de vie mouvementé...

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.