Madagascar: Ambohitrimanjaka - Une grande manifestation samedi

Les habitants de cette localité n'entendent pas baisser les bras face au pouvoir central. Ils avancent comme argument que ces rizières font vivre les riverains mais approvisionnent également les autres localités.

Le projet présidentiel qui sera implanté à Ambohitrimanjaka ne cesse de soulever des vagues. Pas plus tard qu'hier, des représentants de cette localité ont tenu une conférence de presse, hier. Ils ont ainsi annoncé qu'ils vont tenir une grande manifestation samedi prochain. Décidément le bras de fer entre le pouvoir central et les habitants d'Ambohitrimanjaka est loin d'être dénoué. Lors de cette rencontre avec la presse, le porte-parole de ces derniers, en la personne d'Eric Randrianaivo a souligné qu'ils ont demandé l'avis du CNIDH portant notamment sur les règles qui régissent une telle situation.

Concrétisation du projet. Ce porte-parole de marteler que « les habitants d'Ambohitrimanjaka sont à 100% contre ce projet. Et pour étayer sa thèse, il a tenu ainsi à rappeler que les habitants de cette commune rurale vivent de ces rizières. Il s'agit, entre autres, des riziculteurs, des briquetiers et de ceux qui vivent de la pisciculture ». Et d'enfoncer le clou qu'un certain ministre a dit avoir consulté la population locale pour la concrétisation de ce projet. « C'est faux, peut-être ce sont des gens qui ne sont pas au courant de la réalité que ce ministre a vu ». Il se demande, en outre, « si le Président de la République a eu de fausses informations comme quoi les habitants de la dite localité ne s' opposent pas à ce projet ».

Explications. Face à la manifestation des habitants d'Ambohitrimanjaka, les autorités n'ont pas manqué de donner des explications quant aux avantages apportés par le projet « Tanamasoandro ». A cet effet, il y avait eu un certain moment, des responsables de l'APIPA et du ministère de l'Aménagement du Territoire, de l'Habitat et des Travaux Publics (MAHTP) ont apporté leurs points de vue sur les bienfaits apportés par ce projet. C'était, lors d'une conférence de presse qui s'est tenue récemment au bureau du district d'Atsimondrano sis à Itaosy. Par ailleurs, bon nombre d'observateurs estiment qu'il faudrait plus de communications pour expliquer davantage les raisons de ce projet.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.