Algérie: Micro-crédit - 67 % des bénéficiaires âgés de moins de 40 ans

Alger — Près de 67 % des bénéficiaires du micro-crédit octroyé dans le cadre de l'Agence nationale de gestion du micro-crédit (ANGEM), sont des jeunes âgés de moins de 40 ans, a indiqué mardi à Alger la ministre de la Solidarité nationale, de la famille et de la condition de la femme, Ghania Eddalia.

Mme Eddalia, accompagnée de membres du Gouvernement, a présidé la cérémonie d'inauguration du Salon national de la micro-activité qui s'étalera sur trois jours sous le slogan "Entrepreneuriat: un enjeu d'avenir", avec la participation de plus de 140 bénéficiaires du dispositif du micro-crédit issus de toutes les wilayas du pays.

Le Salon vise à aider les bénéficiaires de micro-crédits à faire la promotion de leurs produits et à les commercialiser, en mettant en avant les expériences les plus concluantes en matière de création de micro-activités génératrices d'emplois, et à faire la promotion du micro-crédit et des facilitations offertes aux personnes désirant bénéficier des services de l'ANGEM.

Dans une déclaration à la presse, Mme Eddalia a affirmé que l'ANGEM avait financé depuis sa création en 2005 jusqu'à la fin du premier semestre de l'année en cours, "plus de 900.000 projets de micro-activités, avec la création de 1.300.000 emplois", ajoutant que "67 % des bénéficiaires sont des jeunes âgés de moins de 40ans, ce qui prouve l'intérêt accordé à l'entrepreneuriat des jeunes".

Lire aussi: CNAC-Tébessa : financement de plus de 210 projets en 2018

La ministre a indiqué, dans ce contexte, que les porteurs de projets peuvent bénéficier d'un deuxième micro-crédit, une fois payées leurs dettes contractées auprès de l'ANGEM, soulignant que le ministère œuvrait à "trouver des mécanismes à même d'augmenter la valeur micro-crédit à l'avenir".

Le dispositif de micro-crédit est dédié à toutes les catégories, a affirmé la ministre, rappelant, dans ce sens, que 20.000 diplômés universitaires en avaient bénéficié.

Elle a également fait état d'un programme "ambitieux" qui sera lancé en 2020 au profit des jeunes demandeurs de micro-crédits dans le cadre de l'ANGEM.

En marge de ce salon, Mme. Eddalia a signé deux conventions avec respectivement le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tayeb Bouzid et le ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels, Dada Moussa Belkheir afin d'accompagner les jeunes diplômés de l'université et des centres de formation leur permettant d'accéder au monde d'entrepreneuriat.

A cette occasion, une plateforme électronique destinée aux jeunes demandeurs de micro-crédits a été lancée pour l'inscription en ligne.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.