Algérie: Convention entre le ministère de l'Agriculture et celui de l'enseignement professionnel

Alger — Les ministères de l'Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, et de la Formation et de l'Enseignement professionnels ont signé, mardi à Alger, une convention pour le renforcement de leur coopération et coordination et leur concrétisation sur le terrain en appui aux efforts visant le développement et la diversification de la production nationale.

La convention a été signée, lors d'une conférence nationale sur le renforcement du partenariat entre les deux secteurs, en présence des ministres de l'Agriculture, du développement rural et de la pêche, et de la formation et de l'enseignement professionnels, respectivement MM. Cherif Omari et Dada Moussa Belkheir et des directeurs de wilayas des services agricoles et directions de la formation et de l'enseignement professionnels.

Dans une allocution à l'issue de la signature, M.Omari a indiqué que cette convention est à même de renforcer la coopération "déjà existante" entre les deux secteurs, soulignant que pour son département la formation était la base du développement agricole et axe majeur de la modernisation des systèmes de production afin de relever le défi de la sécurité alimentaire.

"La formation est impérative pour la diversification de l'économie nationale et la création de postes d'emploi en faveur des jeunes, notamment les porteurs de projets", a-t-il ajouté.

La signature de cette convention s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des décisions du Gouvernement et des instructions du Premier ministre en vue de la consolidation de la coordination entre les deux secteurs et l'ouverture de la voie aux jeunes diplômés des établissements de la formation dans les différentes spécialités, a précisé le ministre.

Soulignant que le secteur s'orientera vers la formation en fonction de la demande, spécificités et besoins des régions agricoles, M. Omari a mis en avant la nécessité d'être au diapason des métiers émergents et d'imprimer aux mécanismes de formation une approche intégrée.

De son côté M. Moussa Belkheir a estimé que cette convention concrétise l'engagement des deux secteurs à focaliser la formation sur les métiers, offrant des opportunités d'emploi, notamment dans le secteur "prometteur" de l'agriculture.

La coordination existe, depuis des années déjà, entre les deux secteurs mais il faut aujourd'hui intensifier sa mise en oeuvre sur le terrain, a-t-il ajouté préconisant l'échange des expériences pour d'insuffler une nouvelle dynamique aux deux secteurs.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.