Congo-Kinshasa: La MONUSCO poursuit son appui à la lutte contre Ebola en Ituri

communiqué de presse

Bunia, le 15 octobre 2019 - Deux vols spéciaux de la MONUSCO affrétés par la Coordination des Nations Unies pour la Réponse d'urgence contre Ebola (EERC), deux Gouverneurs de Province (Ituri et Nord-Kivu) et deux Chefs de Bureau de la MONUSCO (Ituri et Beni) pour une même destination : Biakato à 250 kilomètres de Bunia en Ituri et pour un même objectif : parler d'Ebola, cette maladie dont certains ici continuent à nier l'existence et l'assimilent à une « invention ». D'où cette mobilisation des deux autorités provinciales, avec l'appui de la MONUSCO, pour une sensibilisation des populations locales.

Ils étaient nombreux - entre 2000 et 3000 personnes, dont de nombreux écoliers et élèves, femmes, à avoir pris part à cette sensibilisation de masse et en plein centre de cette localité qui fait partie des derniers bastions où la maladie à virus Ebola rencontre encore de la résistance.

Si la tendance générale est à la baisse quant à l'évolution de la maladie dans la Province de l'Ituri, en revanche, l'aire de Santé de Biakato reste avec celle de Lwemba, toutes en Territoire de Mambasa, les derniers endroits où des cas sont encore enregistrés, avec un fort risque de propagation dans la région.

L'essentiel des messages à destination des populations de Biakato, à la limite entre les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri, a donc tourné autour de la réalité d'Ebola, « une réalité qui tue la population et freine le développement du milieu », selon les Gouverneurs des deux Provinces qui étaient accompagnés pour la circonstance de Députés provinciaux de l'Ituri et du Nord-Kivu.

Les populations ont été invitées à appliquer les mesures de prévention contre Ebola, cela pour éviter la propagation de cette maladie. L'implication de la population, premier maillon dans la longue chaine de lutte contre Ebola, s'avère donc nécessaire. « On ne peut pas combattre Ebola sans l'adhésion totale de la population », a ainsi déclaré l'Administrateur du Territoire de Mambasa.

Selon les derniers chiffres communiqués par la Coordination provinciale de la riposte contre Ebola, au 13 octobre 2019, le nombre de jours sans nouveau cas notifié était de 114 pour Bunia (depuis bientôt 3 mois), 10 jours pour Mambasa, 16 pour Komanda, 0 pour Mandima... Une embellie qui pour se confirmer, nécessite la collaboration des populations.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.