Ile Maurice: Sudesh Rughoobur - «Je déciderai de mon avenir politique mardi»

interview

Député sortant du MSM de la circonscription n°6, Grand-Baie-Poudre-d'Or, vous n'avez pas reçu d'investiture. Comment l'avezvous appris ?

En bon gentleman qu'est le Premier ministre, Pravind Jugnauth, il m'a fait venir dans son bureau. Il m'a simplement dit qu'il fallait qu'il fasse ce sacrifice. Ce que j'ai accepté sur le moment. Pozitivman monn dir wi, monn alé.

Vos prises de position à l'encontre du gouvernement, au Parlement, vous ont-elles coûté votre place ?

Honnêtement, ce n'est pas ce qu'a dit Pravind Jugnauth. Toutefois, à ce stade, je ne connais pas les facteurs qui l'ont motivé à prendre une telle décision. Peut-être que oui, peut-être que non... C'est dommage, cependant, car j'ai fait mon travail, sans reproche, durant ces cinq ans.

Avez-vous eu des rencontres avec vos mandants pour leur annoncer ?

Oui bien sûr. Je les ai rencontrés durant la semaine. Je leur devais une explication après avoir passé cinq ans à leurs côtés. Et je peux vous dire que la déception se fait sentir. Je les comprends. Mo finn fer mo bon travay mwa. Mais c'est la vie. Je ne peux rien faire.

N'avez-vous pas songé à être candidat même en tant qu'indépendant ?

Je suis en mode réflexion pour le moment. Bien sûr que le jour du Nomination Day, je vais avoir mal au coeur de ne pas être candidat aux prochaines législatives. Mais rien n'est encore décidé ni joué d'avance. Je prendrai une décision mardi prochain, le jour du Nomination Day, quant à mon avenir politique.

Allez-vous quand même filer un coup de main au MSM pour cette campagne électorale ?

Je suis en mode réflexion, je vous l'ai dit... Idem pour mes projets d'avenir.

N'avez-vous pas des petits dossiers sur le MSM que vous auriez envie de ressortir durant la campagne ?

Je n'ai aucun dossier sur le MSM. Je n'ai aucune connexion. Je n'étais qu'un simple petit député. Toutefois mon combat continue. (NdlR: Sur l'abattage des arbres à Anse-la-Raie et les magouilles liées au conseil de district de Rivière-du- Rempart). Il n'y aura aucun changement à cela car je n'avais pas d'intérêt personnel. Mo konba ress parey, kar ti mo bann konviksion sa.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.