Soudan: Communiqué du porte-parole de la FSR

communiqué de presse

Khartoum — Le bureau du porte-parole officiel de la Force de Soutien Rapide (FSR) a publié mardi un communiqué de presse y définissant la (FSR) et a confirmé son appartenance au commandant en chef des forces armées.

Le communiqué a expliqué les raisons de la présence de la FSR dans les capitales des États fédérés et à Khartoum depuis la fin de l'année dernière jusqu'à maintenant, Le communiqué a ajouté qu'en raison de la présence de FSR de nombreux cas d'usurpation de l'identité des membres de FSR sont apparus et que, dans tous les cas découverts, les plagiaires ont été traités conformément à la loi en les remettant à la police, puis des rapports sont ouverts contre eux.

La déclaration a également révélé qu'une étude scientifique avait été réalisée pour expliquer le phénomène d'usurpation de l'identité des membres de FSR et ses effets, l'étude a fourni des statistiques détaillées sur les crimes commis. La déclaration expliquait dans sa conclusion comment un citoyen se comportait en cas de doute sur l'identité d'une personne se faisant passer pour la FSR et quels organes le citoyen devrait contacter.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.