Soudan et Qatar discutent la coopération dans les domaines de l'énergie et des mines

Khartoum — Le Qatar a affirmé sa volonté de développer ses relations avec le Soudan dans tous les niveaux, en particulier les minerais, et d'activer les accords précédents dans le cadre du haut comité conjoint qu'aura lieu au Qatar.

C'était lors de la rencontre entre le ministre de l'Energie et des Mines, l'ing. Adil Ali Ibrahim avec l'Ambassadeur du Qatar à Khartoum, Abdul-Rahman bin Ali Al-Kubaisi.

La réunion a examiné la profondeur des relations communes entre les deux pays dans tous les domaines.

Le ministre de l'Énergie et des Mines a salué les relations soudano-qatariennes à tous les niveaux, soulignant que le Soudan visant d'attirer des sociétés géantes opérant dans le secteur des minéraux au cours de la nouvelle ère, réaffirmant que le Soudan ouvre ses portes devant les investisseurs à la lumière des lois sur l'investissement et travailler pour créer un climat propice d'investissement.

Pour sa part, l'ambassadeur du Qatar a souligné l'importance de l'entrée de Qatar Mining Company (QMC) au Soudan, en énumérant les capacités de l'entreprise et les pays dans lesquels elle opère, faisant allusion que QMC mène de grands projets dans les domaines de l'énergie et de l'électricité.

Il a également, mis l'accent sur l'échange d'expertise entre les deux pays, en particulier le Soudan est un pays multi-richesse et minier, exprimant les espoirs du Qatar que le Soudan soit rayé de la liste des Etat commanditaire du terrorisme bientôt.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.