Afrique: Appel de Guterres en faveur de l'élimination de la faim dans le monde

Dakar — Le Secrétaire général des Nations-Unies lance un appel en faveur de l'élimination de la faim dans le monde alors que plus de 820 millions de personnes ne mangent pas à leur faim.

La Journée mondiale de l'alimentation, célébrée ce mercredi "est l'occasion de lancer un appel en faveur de l'élimination de la faim, en faveur d'un monde dans lequel toutes et tous, où qu'ils se trouvent, ont accès à des aliments nutritifs et d'un coût abordable", dit Antonio Guterres.

"A l'heure actuelle, plus de 820 millions de personnes ne mangent pas à leur faim. Et l'urgence climatique menace de plus en plus la sécurité alimentaire", souligne le SG de l'ONU dans son message à l'occasion de la Journée mondiale de l'alimentation.

Antonio Guterres relève que "deux milliards d'hommes, de femmes et d'enfants sont en surpoids ou obèses" et que "les régimes alimentaires déséquilibrés font courir d'énormes risques de maladie et de décès".

Pour lui, "il est inacceptable que la faim augmente alors que le monde gaspille plus d'un milliard de tonnes de nourriture chaque année".

Selon le Secrétaire général, "il est temps de changer nos modes de production et de consommation, y compris pour réduire les émissions de gaz à effet de serre", ajoutant que "la transformation des systèmes alimentaires est essentielle à la réalisation de tous les objectifs de développement durable".

Antonio Guterres dit espérer "convoquer un Sommet sur les systèmes alimentaires en 2021, dans le cadre de la Décennie d'actions pour la réalisation des objectifs de développement durable".

"En tant que grande famille humaine, nous devons absolument créer un monde délivré de la faim", soutient-il.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.