Congo-Brazzaville: Alimentation urbaine - La mairie de Brazzaville envisage de mettre en place une plate-forme multi-acteurs

La création de la structure est initiée par la municipalité de Brazzaville en partenariat avec l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), pour servir d'outil d'échange sur les questions de sécurité alimentaire.

L'atelier de préparation s'est ouvert, le 15 octobre, et vise à sensibiliser les participants au projet d'appui à la gouvernance alimentaire urbaine de la ville capitale et à l'initiative de la mise en place de la plate-forme multi-acteurs d'appui à l'orientation de la direction de l'agriculture et de l'alimentation urbaine.

Cette rencontre a réuni une cinquantaine de participants, à savoir les agents de l'administration publique, les consommateurs, les distributeurs et transports, les entreprises de restauration, les producteurs, les organisations de la société civile et les partenaires au développement.

Ladite plate-forme sera, en effet, un espace d'échange, de dialogue et de recherche de solutions au système alimentaire urbain en vue d'orienter, avec réalisme, les actions et les synergies de la direction de l'agriculture et de l'alimentation urbaine. Elle aidera également la nouvelle direction de l'alimentation et de l'agriculture urbaine dans la prise des décisions ainsi que dans la mise en place d'un plan d'actions qui lui permettra d'agir.

« Le rôle de la plate-forme c'est au final sortir un plan d'action, qui sera comme des directives que la direction doit suivre. Elle va donc élaborer un plan d'action et ce dernier sera mis à la disposition de la direction », a indiqué le directeur de l'agriculture et de l'alimentation urbaine de la mairie, Gaston Opoya.

Au cours des échanges, trois exposés ont été présentés. Le premier a porté sur la complexité du système alimentaire au niveau de Brazzaville, le deuxième sur le protocole d'accord signé entre la FAO et la mairie centrale et enfin, le troisième sur la mise en place d'un outil d'aide à la prise de décisions.

« L'atelier d'aujourd'hui est en prélude de sensibilisation des différents acteurs du système alimentaire urbain, pour échanger et mettre en place l'idéal pour le résultat attendu, à savoir la mise en place d'une plate-forme multi-acteurs. A cet effet, différents acteurs interviendront dans la production de l'alimentation, des services alimentaires, la transformation ainsi que dans la diffusion de tout le système alimentaire urbain pour discuter, afin d'avoir un cadre d'échanges pouvant aider la direction de l'agriculture et de l'alimentation urbaine dans son programme de décision », a affirmé l'assistant suivi-évaluation auprès de la FAO, point focal du projet, Junior Bitsoumanou,

Rappelons que le protocole d'accord, signé en décembre 2018 entre les deux entités, est financé par la FAO.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.