Congo-Brazzaville: Combat contre les antivaleurs - Les jeunes encouragés à changer de mentalités

Célébrant en différé la Journée internationale de la paix, l'association Jeunesse développement et progrès (JDP) a appelé la jeunesse congolaise à prendre conscience de ses potentialités afin de jouer pleinement sa partition dans le développement du pays.

L'association JDP veut apporter sa contribution dans la lutte contre les antivaleurs en exhortant la jeunesse au changement de mentalités en vue de contribuer au processus de développement du pays, a expliqué son président coordonnateur général, Gislain Armel De N'simba, lors de la célébration en différé de la Journée internationale de la paix. « Jeunes au cœur du développement » est le thème que l'association a retenu pour cette occasion. Sa structure, à en croire son président, a pour mission d'assurer l'épanouissement des jeunes par la formation en les invitant à s'engager au service de la nation pour relever les défis de développement, participer chaque jour qui passe à la sauvegarde de la paix. « Sans la paix, il n'y a pas de développement », a déclaré Gislain Armel De N'simba, tout en précisant que l'action de conscientisation va s'étendre sur tout le territoire national.

Intervenant dans le même sens, la présidente du comité des sages de ladite association a déclamé quelques poèmes pour demander aux jeunes de s'attacher aux valeurs d'unité, de solidarité nationale. Ensuite, les conférenciers ont exposé sur la connaissance des symboles de la République, le rôle et les enjeux de l'éducation à la culture de paix, changement de comportement dans un cadre de concertation sur tous les enjeux environnementaux.

Sur le plan mondial, la Journée internationale de la paix, célébrée le 11 octobre de chaque année, a été commémorée sur le thème « Action climatique, action pour la paix ». C'est donc pour cela que l'association JDP l'a célébrée en différé, en partenariat avec le ministère de la Recherche scientifique et de l'innovation technologique, les enjeux scientifiques environnementaux étant à l'ordre du jour. « En rapprochant la science et la société, cette journée vise également à informer les citoyens des développements scientifiques et le rôle joué par les chercheurs dans l'élargissement de la compréhension de la planète puisqu'il s'agit bien de l'environnement », a expliqué la représentante du ministère de la Recherche scientifique et de l'innovation technologique, Huguette Nguenoni.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.