Guinée: Répression violente des manifestations contre le 3eme mandat - Alioune Tine et cie sonnent l'alerte et...

16 Octobre 2019

La répression brutale et violente des manifestations en Guinée contre la tentative de 3ème mandat du président Alpha Condé fait sortir de leurs gonds Alioune Tine d'Africajom et les membres de la société civile africaine.

Dans un communiqué en date d'hier, mardi, ils ont ainsi vivement dénoncé la violence exercée sur les manifestants avant de lancer un appel solennel.

Dans le communiqué, il est ainsi noté : « Nous, membres de la société civile africaine lançons un appel aux autorités de la République de Guinée pour surseoir à tout projet de réforme constitutionnel portant les germes de la discorde nationale, des violences politiques et des menaces sur la paix, la sécurité et la stabilité ».

Dans la foulée, ils invitent « toutes les parties prenantes à avoir recours au dialogue pour trouver la solution la plus sage et de nature à sauvegarder la paix, la sécurité et la stabilité en Guinée et sur le continent africain ».

Qui plus ils ont demandé aux autorités publiques de la Guinée « à respecter leurs obligations internationales du pays en matière de droits humains : en libérant toutes les personnes détenues arbitrairement, en autorisant les manifestations pacifiques, et enfin en ouvrant des enquêtes impartiales sur les violations des droits humains ».

Enfin, Alioune Tine et cie ont Interpellé la Cedeao, l'Union africaine, et les Nations unies à « agir rapidement en Guinée pour le retour au calme et à la cessation de toutes les violences ».

Non sans manquer d'inviter aussi « toutes les Organisations de la société africaine, à se joindre à elles pour toute action citoyenne de médiation et de résolution des conflits en Guinée ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.