Maroc: Deux films marocains participent au Festival international du film du Caire

Quelque 150 films, dont deux productions marocaines, participeront à la 41ème édition du Festival international du film du Caire qui se tiendra du 20 au 29 novembre, a annoncé la direction du festival.

Deux longs-métrages marocains, en l'occurrence "Pour la cause" de Hassan Benjelloun et "Les femmes du pavillon J" de Mohamed Nadif seront en lice dans la compétition "Les perspectives du cinéma arabe", indiquent les organisateurs dans un communiqué.

Dans la même catégorie, les films "Beyrouth, dernière station " (Liban) et "Sur la transversale" (Tunisie) sont en lice, tandis qu'un autre film tunisien "Avant qu'il ne soit trop tard" participe au concours de la semaine de la critique.

Dans la compétition internationale, cinq films en avant-première, sont en lice, représentant la Roumanie, la Colombie, la Palestine et Jordanie (coproduction), le Brésil et la Chine.

La catégorie "International Panorama", connaît la participation de 10 films représentant le Mexique, l'Allemagne, la République dominicaine, les Pays-Bas, la Belgique, le Liban, l'Argentine, la Russie et la Grande-Bretagne .

Au concours du cinéma de demain pour les courts métrages, 7 films seront en lice, représentant l'Egypte, l'Espagne, le Singapour, le Brésil, la République tchèque et la Bulgarie.

42 critiques de films de 13 pays arabes, dont 6 Marocains, font partie du jury de la première édition du "Prix des critiques arabes du cinéma européen", lancée par le Festival international du film du Caire. Il s'agit de Hamadi Keroum, Khalil Damoun, Rachid Naim, Abdelkarim Ouakrim, Mohamed Benaziz et de Mohamed Shouika .

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.