Maroc: Création d'un groupe d'amitié avec le Maroc au sein de la Chambre mexicaine des députés

Un groupe d'amitié parlementaire Mexique-Maroc, qui vise à renforcer la coopération interparlementaire et le rapprochement entre les deux pays, vient de voir le jour au sein de la Chambre des députés mexicaine.

La création de ce groupe, présidé par la députée du Parti de gauche Morena (au pouvoir), Maria del Carmen Bautista Peláez, a été annoncée officiellement, mardi lors d'une cérémonie organisée à la Chambre des députés, pour l'installation des membres du groupe.

Cet événement a eu lieu en présence de la présidente du Département Afrique-Moyen Orient au ministère des Affaires étrangères, Amparo Erendira Anguiano Rodriguez, de l'ambassadeur du Royaume au Mexique, Abdelfattah Lebbar, de l'ambassadrice désignée du Mexique à Rabat, Mabel Gomez Oliver, de diplomates, de députés et de personnalités politiques, économiques, civiles et médiatiques.

Maria del Carmen Bautista Peláez a affirmé, dans une déclaration à la MAP à cette occasion, que le groupe d'amitié s'engage à œuvrer pour le renforcement des relations entre les Parlements des deux pays et à faire connaître le développement politique, économique et social que connaissent le Maroc et le Mexique.

Elle a souligné l'importance de ce groupe parlementaire et du rôle qu'il peut jouer dans la promotion de la coopération et des liens entre les deux parties, notamment à travers le lancement d'initiatives et d'activités parlementaires communes.

Elle a, à cette occasion, exprimé la détermination des membres du groupe parlementaire à visiter le Maroc dans les prochains mois pour s'entretenir avec leurs homologues marocaines.

Pour sa part, l'ambassadeur du Royaume au Mexique a salué la création de ce groupe parlementaire, qui constitue une étape importante dans le processus de renforcement des relations entre les deux pays, insistant sur l'impératif de consolider les relations entre les universités marocaines et mexicaines et de renforcer la coopération entre les deux pays dans les domaines agricole et industriel, notamment dans le secteur de l'industrie automobile.

Selon Abdelfattah Lebbar, ce groupe parlementaire «représente une plateforme importante pour l'édification d'une nouvelle phase de nos relations et contribuera à l'entrée en vigueur d'une série d'initiatives, en vue de promouvoir la coopération bilatérale, ainsi que plusieurs propositions et projets destinés à impulser davantage cette coopération».

Après avoir souligné que le Maroc est le pays arabe, africain et musulman le plus proche historiquement et culturellement du continent américain et du Mexique, le diplomate marocain a relevé que le Royaume accorde une attention particulière au développement de ses relations avec l'Amérique latine et le Mexique pour relever les défis communs.

La densité des échanges de visites de personnalités gouvernementales, parlementaires, universitaires et du monde des affaires, témoigne de la forte volonté des deux pays à donner une nouvelle dynamique à leur coopération, a-t-il dit, insistant sur le rôle de la diplomatie parlementaire dans le renforcement des relations bilatérales et l'approfondissement du dialogue et de l'entente entre les députés des deux pays.

De leur côté, les membres de ce groupe d'amitié parlementaire ont indiqué que la création de cette plateforme vise à promouvoir les relations de coopération entre les deux pays, notant qu'il existe d'énormes opportunités de coopération économique, touristique, scientifique et culturelle entre le Maroc et le Mexique.

La création de ce groupe d'amitié revêt une "grande importance" pour les relations parlementaires Maroc-Mexique, ont-ils ajouté, tout en assurant la disposition de la Chambre des représentants mexicaine à renforcer les relations existantes entre les Parlements des deux pays.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.