Sénégal: Plaidoyer pour des brigades mixtes chargées de la gestion des boulangeries à Touba

Touba — Le chef de service régional du commerce de Diourbel, Amadou Touba Niane, prône la mise en place d'une brigade mixte constituée d'éléments issus de toutes les administrations concernées par la gestion de la boulangerie en vue d'améliorer la production et la distribution du pain à Touba.

"J'ai demandé au gouverneur que l'on fasse une brigade mixte avec toutes les administrations impliquées dans la gestion de la boulangerie pour améliorer la production et la distribution du pain", a-t-il dit.

M. Niane s'exprimait au cours d'un point de presse sur la situation du marché et les activités de veille et de contrôle mené dans le cadre de la préparation du grand magal de Touba.

"Nous avons visité autour de 70 boulangers. Touba regorge de plusieurs boulangeries. C'est un secteur assez difficile" qui ne rend pas satisfaction, a-t-il dit, ajoutant que "le travail doit se poursuivre dans ce domaine".

Amadou Touba Niane précise que ses service n'agissent "que sur le plan de la production et de la commercialisation du pain. Il s'intéresse au poids, au prix et à la publicité".

"Nous agissons sur trois leviers en boulangerie, c'est dire le prix du pain, le format du pain et la publicité. C'est vrai que nous sommes la tutelle mais le service d'hygiène aussi doit pouvoir agir sur les conditions d'hygiène. Les conditions d'hygiène sont à déplorer", a-t-il souligné.

A l'en croire, la boulangerie est un secteur l'implantation des unités "doit être réorganisée parce que la boulangerie reste un établissement classé, donc il faut toujours l'avis du ministère de l'environnement".

"Il y a aussi que les conditions d'hygiène doivent pouvoir être améliorées", en ce qui concerne notamment "la distribution de pain par des véhicules" dont certains ne respectent pas selon lui les normes d'hygiène.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.