Togo: C'est le nouveau défi du MIFA

A coeur vaillant rien d'impossible. C'est connu. En tout cas pour la période allant jusqu'à fin 2019, le MIFA compte mobiliser en tout et pour tout, la somme de 7 milliards de F cfa, en faveur du secteur de l'agriculture au Togo. Ainsi, il aura à impacter 130.000 emplois.

Selon les indications de ce mécanisme mis en place par l'Etat togolais pour soutenir le secteur de l'agriculture, et dont nos confrères de Togofirst se font l'échos, "le Mifa (Mécanisme incitatif de financement agricole, fondé sur le partage de risques) table sur une valeur cible de 7 milliards de francs CFA à mobiliser au profit de 95 000 acteurs des chaînes de valeur agricoles et financières du Togo d'ici le 31 décembre 2019". Et de cette mobilisation des ressources, il est attendu "d'impacter 130 000 emplois dans le secteur".

Aussi, indique-t-on dans la foulée qu'à la date d'aujourd'hui, plus de la moitié de cette somme est déjà mobilisée, soit quelques 3,8 milliards FCFA de crédit, entre Août et Septembre 2019, ceci, au profit de 52 000 acteurs impactant 86 000 emplois, et avec des facilités allant principalement à la commercialisation d'intrants, ainsi qu'aux filières soja et riz. Il est ajouté que ces trois sous-secteur ont à cet effet cumulé 80% des crédits octroyés, à fin Septembre 2019.

C'est bien là une disponibilité et une efficacité aux côtés des acteurs du secteur qui sont bien perçues par les bénéficiaires puisque le MIFA s'en félicite de "l'engouement des acteurs du secteur agricole".

Information capitale, entre Janvier et Septembre 2019, plus de 500 projets bénéficiant de l'accompagnement du MIFA sont enregistrés, pour un coût d'environ 45 milliards francs CFA et sont actuellement à l'étude auprès des institutions financières, et attendent leur financement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.