Maroc: Tourisme et hôtellerie - 50 étudiants ivoiriens en route pour leur incubation au Maroc

16 Octobre 2019

Avant leur départ pour deux années de formation au Royaume chérifien pour booster l'industrie touristique ivoirienne au plan du capital humain, les boursiers de la cuvée 2019/2020 étaient au cœur d'une cérémonie d'engagements transversaux.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la Convention de coopération entre le Royaume du Maroc et l'Etat de Côte d'Ivoire, le Ministère du Tourisme et des Loisirs ivoirien, avec l'appui de l'Office de la Formation professionnelle et de la Promotion du travail (OFPPT), a organisé le mercredi 16 octobre, une cérémonie au profit des 50 étudiants ivoiriens qui iront, dès le 23 octobre, poursuivre deux années d'études au Royaume chérifien. C'était à la Bibliothèque nationale d'Abidjan-Plateau.

Sélectionnés au terme d'un test d'aptitudes au profit de plus d'une centaine de bacheliers ivoiriens de toutes filières des trois dernières sessions, ces 50 impétrants de la promotion 2019/2020, la 9e, porteront à 292 le nombre d'étudiants ivoiriens bénéficiant depuis la rentrée académique 2011-2012, d'une formation au Brevet de technicien spécialisé aux métiers du Tourisme et de l'Hôtellerie (Agences de voyage, Gestion hôtelière, hébergement/Réception) au Royaume du Maroc.

Aussi, auréolé de plus de 42 années d'un professionnalisme de bon aloi, et se plaçant dans la position des étudiants sur le départ, quatre décennies auparavant, le Directeur de cabinet du ministre du Tourisme et des Loisirs, Camille Kouassi, représentant le Ministre Siandou Fofana, ne sera point avare en conseils aux futurs professionnels du secteur.

Avant d'indiquer aussi bien à ceux-ci, leurs parents qu'à tout l'écosystème touristique, le point d'honneur que met le ministre Siandou Fofana à impulser la stratégie de développement touristique du pays, « Sublime Côte d'Ivoire », avec un capital humain de qualité.

Notamment avec les quelque 230 000 emplois qualifiés qu'elle devrait absorber sur 375 000 qu'elle doit générer à l'échéance 2020.

Bien plus, face aux enjeux colossaux que représente l'activité du tourisme dans sa transversalité, Camille Kouassi a exhorté ces « ambassadeurs » de la destination ivoirienne à faire cheviller en eux cette trilogie « Savoir, savoir-faire et savoir-être ».

Idem pour le Président du Fonds de développement touristique (FDT) qui cofinance, pour la partie ivoirienne, cette prise en charge avec la Banque nationale d'investissements (BNI), Marcel Nguettia.

Qui, sur la base du devoir moral, éthique et civique de donner plus qu'on en a reçu, à l'égard aussi bien de sa famille que de la nation ivoirienne et de son partenaire marocain, invite les étudiants à cultiver l'excellence et faire le quasi-sacerdoce d'être les porteurs de cette « Sublime Côte d'Ivoire » que tout le pays appelle de tous ses vœux pour porter le renouveau du développement économique et social de la Côte d'Ivoire.

Quant au maître d'œuvre du volet formation et renforcement des capacités des néophytes et autres acteurs du tourisme, Evariste Boka, Directeur de la Coopération et de la Professionnalisation au Ministère du Tourisme et des Loisirs, visiblement heureux du travail accompli en 9 années, il voue à cette première cérémonie publique, un aspect sacramental.

Et qui dénote d'une prise de conscience de la société ivoirienne du secteur du tourisme comme un véritable levier d'épanouissement personnel, d'élévation sociale et de contribution à l'essor économique du pays.

Au demeurant, toutes ces personnalités, dans le droit fil des instructions du Ministre Siandou Fofana, se réjouissent de l'implication désormais actée des opérateurs du secteur dans la formation et l'intégration dans leurs entreprises des opérateurs privés nationaux.

Il en est ainsi de Mme Marie-Reine Koné (Présidente de l'Association des professionnels du voyage-Apv Côte d'Ivoire), dont tous ont salué la présence distinguée à cette cérémonie. Il faut noter que par des allocutions solennelles, parents et étudiants se sont engagés à honorer la bannière ivoirienne en terre marocaine.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.