Cameroun: Sécurité routière - Des lauriers pour 40 enseignants

Ils ont récemment reçu des parchemins au lancement de la deuxième phase du concept « Ecolier prudent » de la fondation Safe Way-Right Way.

Les écoliers constituent une cible vulnérable face aux dangers de la route. Leur éducation sur le respect des règles de sécurité routière s'impose comme une nécessité. En plus des cours dispensés dans le cadre des programmes scolaires, la Fondation Safe Way- Right Way a mis sur pied le concept « Ecolier prudent », dont l'acte 2 a été lancé ce 9 octobre à l'école publique d'Akwa.

« L'objectif est d'influer positivement sur le comportement des enfants afin qu'ils soient des ambassadeurs des règles de sécurité routière », a fait savoir la présidente de la fondation, Cécile Eyike. L'initiative prépare les élèves à affronter de manière objective et réaliste les dangers auxquels ils feront face sur les routes. L'événement, présidé par le délégué départemental de l'Education de base du Wouri, Simone Sylvie Epopa, a été marqué par la remise de parchemins à une quarantaine d'enseignants ayant pris part au séminaire d'imprégnation et d'appropriation des outils didactiques organisé le 2 octobre dernier. « Nos enfants sont exposés au quotidien à de nombreux risques d'accidents. Il est toujours bon de leur rappeler ce qu'il faut faire pour éviter les accidents. Cette campagne de sensibilisation arrive donc à point nommé », a affirmé Simone Sylvie Epopa. Le chef de bureau des titres de transports à la délégation départementale des Transports du Littoral, Steve Monti, a salué l'initiative qui s'inscrit en droite ligne des objectifs de ce ministère.

Les enseignants formés se chargeront d'éduquer leurs élèves sur la sécurité routière. Notamment la lecture et la compréhension des panneaux de signalisation, le respect des consignes de sécurité. Le matériel didactique de sensibilisation a été distribué aux 25 écoles ciblées. « Nous apportons un appui à travers des supports pédagogiques sous la forme ludique. Les enfants apprennent mieux en s'amusant », a précisé Cécile Eyike. Afin de susciter l'émulation au sein des établissements ciblés, un challenge sécurité routière sera organisé en novembre prochain. La campagne cible les écoles situées dans des zones jugées accidentogènes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.