Angola: Le deuxième cycle de paiement des transferts monétaires commence en novembre

Luanda — Le deuxième cycle de paiement des Transferts Sociaux Monétaires comprendra, dès Novembre 2019, environ onze mille enfants âgés de moins de cinq ans des provinces de Bié, de Moxico et d?Uige.

Mené à fin par le ministère d'Action sociale, famille et promotion de la femme, ce programme consiste à prêter une assistance financière de trois mille kwanzas mensuellement à chaque enfant, et chaque famille peut inscrire tout au plus trois petits.

Le programme pilote des transferts sociaux monétaires est financé par l'Union Européenne avec un montant global de Neuf millions 272 Euros, et bénéficie d'un appui technique du Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (Unicef) et du consortium des entreprises « Louis Berger ».

Le programme, dont la mise en œuvre a commencé par la province de Bié, le 28 août 2029, vise à garantir une diète améliorée chez les enfants, essentielle pour leur cadre nutritionnel et développement cognitif.

Ce projet vise également à augmenter l'accès aux services essentiels de santé et d'éducation.

Lors de la première phase du lancement du programme, 10. 576 enfants ont bénéfcié de cette aide financière.

Ce projet pilote est mis en œuvre au profit de six mille 151 familles de Bié, de Moxico et d'Uige, provinces où est exécuté le programme de Municipalisation d'Action Sociale.

Le projet, dont l'exécution pourrait se terminer en décembre prochain, compte assister au total vingt mille enfants âgés de moins de cinq ans.

Intervenant dans un colloque sur le bilan de la première phase du projet, la porte-parole du programme, Ana Teresinha a fait savoir mercredi à Luanda qu'une évaluation allait être faite dans ce sens.

Des questions liées à la seconde phase du projet seront également abordées, a-t-elle expliqué.

La Municipalisation d'Action Sociale est un nouveau modèle d'intégration décentralisée de la politique de protection sociale, soutenu par le projet d'Appui à la Protection Sociale (APROSOC).

Ayant débuté en 2014, l'Appui à la protection sociale est né dans un contexte où l'Etat angolais projetait d'augmenter le niveau d'intégration des interventions sociales en Angola.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.