Burkina Faso: Tour du Faso 2019 - Le budget revu à la baisse

La 32e édition du tour cycliste international du Faso aura lieu du 25 octobre au 3 novembre 2019. A 10 jours de la tenue de cette grand-messe du cyclisme africain, le comité d'organisation a dévoilé les grands axes de la compétition le mercredi 16 octobre au cours d'une conférence de presse. L'on notera que le budget a connu une légère baisse par rapport à l'an dernier.

Plus que quelques jours pour le top de départ de la 32e édition du tour cycliste international du Faso. Le comité d'organisation est à pied d'œuvre pour parfaire les derniers réglages avant le départ de la caravane.

Pour donner les différentes articulations à J-10, le comité d'organisation a rencontré les hommes de média. Cette année et comme les éditions antérieures, la course se déroulera en 10 jours en 10 étapes et sans repos.

Par contre, elle commencera par une course contre la montre par équipe de 7 km à l'intérieur de la ville de Ouagadougou. Il s'agira, d'une part, de permettre aux cyclistes d'entamer la course au petit trot, et, d'autre part, aussi, de sillonner la capitale pour donner le là de la compétition.

Ce sont environ 90 coureurs qui constitueront la caravane de cette édition. Il y aura 4 équipes européennes (Suisse, Allemagne, Pays-Bas, Belgique), 9 équipes africaines (Algérie, Angola, Rwanda, Côte d'Ivoire, Togo, Bénin, Mali, Ghana et, bien sûr, le Burkina).

Des pays comme le Maroc, l'Erythrée et la Sierra Leone n'y seront pas. Notre pays sera présent avec 3 équipes.

Le directeur technique national, Yasnemanégré Sawadogo, a souligné que les Etalons ne jurent que par le maillot jaune ; autrement dit, il faut conserver le maillot jaune conquis l'an passé par Mathias Sorgho.

Il a dit que les Etalons sont du côté de Bobo où ils travaillent d'arrache-pied. Ils vont achever leur préparation par le grand prix du président du Faso ce week-end.

Le point qui a retenu l'attention des hommes de média est le volet sécuritaire de la course. A ce sujet, le capitaine Lionel Ouédraogo a assuré que des mesures sont prises pour sécuriser la course. « Toutes les villes traversées seront sécurisées. Il y aura un vecteur aérien et une équipe mobile au sol ».

Par contre le nerf de la guerre subit une légère baisse par rapport à l'édition dernière : en effet, de 420 millions lors de la 31e édition, le budget passe à 400 millions.

Le président de la Fédération et président du comité d'organisation explique cela par le fait que le Tour veut diminuer les charges qui grèvent son budget. Pour lui il faut circonscrire les dépenses afin de mieux affecter la manne financière là où le besoin est primordial.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.