Afrique Centrale: Grands Lacs - Réunion en vue des ministres de la Santé et de la Défense

Le secrétaire exécutif de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (Cirgl), Zachary Muburi-Muita, a annoncé, le 15 octobre à Brazzaville, la tenue prochaine d'une rencontre des ministres en charge des questions de santé et de défense de l'espace communautaire.

« Il y aura la réunion des ministres de la Santé et de la Défense pour analyser les conclusions retenues par les experts et si possible, les soumettre au président de la République », a déclaré Zachary Muburi-Muita, à l'issue d'un entretien avec le chef de l'Etat congolais, Denis Sassou N'Guesso, président en exercice de la Cirgl.

Ont également pris part à cet entretien, les ministres des Affaires étrangères des pays membres de la Cirgl qui viennent de se réunir dans la capitale congolaise, le représentant spécial des Nations unies, Xia Huang, et le représentant de l'Union africaine, Basile Ikouebe.

Composée de onze pays, la Cirgl fait actuellement face à de nombreux défis, notamment sur les plans sécuritaire et sanitaire qui méritent une riposte appropriée au risque de provoquer l'enlisement de la région.

La future rencontre des ministres de la Santé et de la Défense de la Cirgl arrive à point nommé et devrait permettre aux participants de débattre de l'épidémie à virus Ebola qui sévit en République démocratique du Congo (RDC).

« Le président de la République du Congo nous avait donné des instructions en insistant sur le fait que cette maladie ne concerne pas que la RDC et pourrait éventuellement toucher d'autres territoires dans la sous-région », a indiqué le secrétaire exécutif de la Cirgl.

Hormis les questions de santé, les pays de la région sont également préoccupés par l'insécurité qui y prévaut. C'est notamment le cas à l'est de la RDC, en République centrafricaine (RCA), au Soudan et au Soudan du Sud.

« Nous avons évalué aujourd'hui, qu'il y a encore des défis, notamment la présence des forces négatives à l'est de la RDC, le virus Ebola, des attaques que l'on signale de temps en temps en RCA. Mais, nous notons qu'il y a une dynamique politique et diplomatique. Il y a des accords qui ont été signés un peu partout en vue du règlement des crises », a expliqué Basile Ikouebe.

De son côté, le ministre d'Etat de la RDC en charge de la Coopération internationale, Guillaume Manjolo, a fait savoir que le président Denis Sassou N'Guesso lui a remis un message pour son homologue Félix Tshisekedi. « Je sors satisfait de ce rendez-vous, à cause de ce message », a-t-il dit.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.