Afrique Centrale: Intégration régionale - Vers la redynamisation de la CEEAC

Le président Denis Sassou N'Guesso a reçu, le 16 octobre à Brazzaville, des mains du ministre des Affaires étrangères du Gabon, Alain Claude Billie-By Nze, le rapport du comité de pilotage de la réforme de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC).

Le document lui a été transmis par son homologue gabonais, Ali Bongo Ondimba, qui préside actuellement la communauté.

« Le comité de pilotage de la réforme de la CEEAC a travaillé pendant des mois avec la contribution des ministres des onze Etats membres de la communauté », a déclaré l'émissaire du président gabonais, à l'issue de l'audience.

Selon lui, cinq textes fondamentaux ont été adoptés, à savoir le traité de révision de la communauté, le protocole de paix et de sécurité, le cadre organique, le règlement financier et le statut du personnel de la communauté.

Il reviendra alors à la partie congolaise d'examiner ces documents et d'apporter les amendements qui seront transmis au comité de pilotage de la réforme de la CEEAC.

Cette réforme vise à apporter un nouveau souffle à la CEEAC, en améliorant son fonctionnement au profit de sa population et en accélérant l'intégration régionale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.