Cote d'Ivoire: Secteur bancaire - La SGCI annonce un résultat net en progression de + 19%

16 Octobre 2019

Pour l'exercice 2019, la Société générale de Côte d'Ivoire (Sgci) a annoncé un résultat net en progression de +19%, tirant profit d'une croissance du Produit national brut (Pnb) qui est de l'ordre de +15%.

C'était à l'occasion de la présentation des résultats financiers du premier trimestre 2019 du groupe le 9 septembre, au siège de la Maison des Pme, à Abidjan-Koumassi.

Pour Aymeric Villebrun, directeur général de la Sgci et ses collaborateurs, « ce résultat est lié à une croissance des encours moyens de crédit de + 19%, une part de marché de 19,6% sur les crédits, à la fin du mois d'avril 2019 et 19,4% sur les dépôts, avec un coût de risque maîtrisé. Le taux de créances douteuses stables est à 7% et un taux de couverture nationale supérieure à 90% ».

Autre chose à prendre en compte, c'est la bonne diversification du portefeuille d'encours de crédit avec un ratio de division des risques. « Aucun secteur d'activité ne représente plus de 20% et le ratio de solvabilité est estimée à 11,04% contre un minimum réglementaire de 9,5% », explique M. Villebrun.

Pour son équipe et lui, le plan stratégique 2019-2022 du groupe visant le renforcement de la franchise dans le pays en 4 axes principaux (Satisfaction client, efficacité opérationnelle, capital humain et responsabilité sociale) suit son cours avec des résultats satisfaisants.

« Les efforts continuent pour la dématérialisation, l'automatisation dans le traitement des opérations, l'ajustement des organisations pour garantir l'efficacité et les plus hauts niveaux d'expertise, en termes de recouvrement et de traitements des garanties, l'ouverture de la Maison des Pme de Côte d'Ivoire, la participation à hauteur de 50 milliards pour la restructuration de la dette du secteur de l'énergie, l'ouverture en province des agences (Dimbokro et Agnibilékro).

Au niveau du capital humain, nous avons procédé au lancement du premier graduate program (avec l'intégration de 10 étudiants), lancement d'une démarche diversifiée notamment, promouvoir l'égalité femmes-hommes, mise en place de bourses d'études pour les enfants du personnel.

En termes de responsabilité sociale, il y a la réalisation de la Commitment Week » ayant permis d'aider les associations soutenant l'enfance défavorisée, démarrage des travaux du centre de formation de jeunes filles de Bouaké en soutien à l'Association Claire Amitié, signature d'un pré-accord avec le ministre de la Culture et de la Francophonie pour la création d'une Maison de l'art ouverte à Grand-Bassam.

Fort de ses acquis, la Sgci a obtenu pour la 3ème année consécutive le prix Euromoney de la meilleure banque de Côte d'Ivoire, ainsi que le prix de transaction de l'année en sustainable export finance pour le financement d'une centrale de traitement d'eau.

Mais pour la direction générale du groupe, la première banque de Côte d'Ivoire (La générale) créée en 1962, ne saurait tomber dans les satisfécits et s'arrêter en si bon chemin.

Les efforts continuent en vue de maintenir cette position de leader du marché, à travers le développement du Retail, de l'activité Pme et financements structurés, le développement d'expertises pour élargir la gamme de services proposés avec un objectif de ROE supérieur à 20% en 2022.

Contribuer à la formation des banquiers de demain (promotion de graduate program, programme Talents, formations), à travers un engagement marqué en faveur de l'inclusion financière, sociale et culturelle, avec la volonté de renforcer l'accompagnement des clients dans les transformations positives. Ceci, dans la vision du groupe, « Grow With Africa » (développer l'Afrique).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.