Afrique: Africa Sports d'Abidjan - Vagba ne respecte pas l'accord conclu via la FIF selon Bahi

Bahi Antoine, président délégué de l'Africa Sports a échangé le mardi 15 octobre 2019 dans un Hôtel à Yopougon avec des hommes de medias sur la vie du club après la signature du protocole d'accord transactionnel signé en aout 2019 au siège de la FIF pour une sortie de crise à l'Africa Sports.

Bahi Antoine a exposé les difficultés rencontrées dans l'application intégrale du protocole. Entre autres la désignation des autres membres du bureau.

Si l'accord a indiqué 72 h à compter de la date de signature pour la désignation des autres membres du bureau, il est à noter qu'à ce jour le bureau complet n'a pas encore été présenté aux dirigeants fédéraux.

« Je suis à bout de souffle. Je suis un militaire et je respecte les accords. Nous avons pris des engagements devant Sidy et Sory. L'accord indique que tout ce qui doit être fait, doit se faire de commun accord.

Pour la mise en place du bureau, j'ai fait des propositions de personnes que Vagba a rejetées. Il refuse de voir Me Saki dans le bureau. Il refuse toutes personnes proposées par mes soins. Je suis meurtri », a-t-il soutenu

Bahi Antoine a souligné qu'en sa qualité de président délégué en charge de la section football, il n'a pas été associé à la désignation du nouvel entraineur des Aiglons et qu' au nom de la paix et de la bonne marche du club, il a accepté ce choix. « Je suis le président délégué en charge de la section football.

Les questions liées à l'entraîneur , aux joueurs relèvent de mes prérogatives. Mais Vagba est allé chercher un entraineur sans me consulter. Mais j'ai accepté pour la bonne marche du club », a dit Antoine Bahi.

Il compte saisir la FIF : « Nous n'allons pas déchirer l'accord. Nous allons saisir la fédération. Nous allons dénoncer ces manquements. Nous allons écrire pour relever tous les manquements, ces irrégularités constatées. Nous faisons des sacrifice pour appliquer les accords ».

Outre la FIF, Bahi Antoine entend rencontrer dans les jours à venir les Membres Associés Mobilisés ( MAM) afin de leur présenter la situation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.