Cote d'Ivoire: Hamed Bakayoko - "Quand on vit en paix, tout est possible, je suis très sensible à vos prières pour la paix"

Le mercredi 16 octobre 2019, a eu lieu une rencontre entre le maire d'Abobo, le ministre d'État Hamed Bakayoko et l'Union des pasteurs d'Abobo à la mairie de cette commune.

Plusieurs hommes de Dieu et présidents de fédérations et d'églises de Côte d'Ivoire, de la commune d'Abobo, dont le Révérend-pasteur Makosso Camille, ont pris part à cette rencontre.

Après avoir remercié les pasteurs qui étaient plus de 120 pour "l'encadrement moral" des populations, Hamed Bakayoko a dit : «Je sais votre place dans la commune et même dans le pays. En tant que maire, je n'ai pas besoin d'avoir une opinion ou une adhésion pour vous aider, et vous accompagner.

Ce qui est important pour moi, c'est que chacun de vous est le guide spirituel d'un de mes administrés ». Poursuivant, le ministre d'État a ajouté : « Je vous invite à faire en sorte que votre rôle soit positif, qui aide nos compatriotes.

Il ne faut pas qu'un pasteur, au nom d'une parole de laquelle il est investi, entraîne les gens dans des conflits. C'est pourquoi je suis très sensible à vos prières pour la paix dans le pays. Quand on vit en paix, tout est possible. Nous ne sommes plus dans l'autodestruction.

On ne peut pas être un homme de Dieu et prôner autre chose que l'amour du prochain. Je vous invite à encadrer vos fidèles dans le respect de vos convictions, mais en respectant aussi celle des autres. L'exclusionnisme religieux n'est pas bon».

Auparavant le porte-parole des pasteurs, le révérend pasteur Makosso Camille a salué le travail abattu par le maire Hamed Bakayoko dans la commune depuis son élection.

Il a cité le phénomène des microbes qui a baissé en dehors des cas isolés. Il a indiqué que les grands travaux sont visibles et que la rénovation de la mairie en est la preuve vivante.

Le révérend pasteur a dit voir un maire concentré pleinement sur le plan social prêt à se sacrifier pour ses populations. Avant d'ajouter que le déferlement humain devant la mairie à chacune de son arrivée prouve que les gens se reconnaissent en lui.

Les hommes de Dieu ont remis la somme de 2 millions 500 mille au maire pour alimenter la caisse du service social afin de répondre aux besoins des populations. « Oui, nous obtenons des offrandes dans nos églises.

Oui, nous encaissons les dîmes tous les dimanches. Mais si les pasteurs n'ont pas la capacité d'aider la population, c'est que nous les pasteurs devenons les sorciers du pays », a dit le Révérend-pasteur Makosso Camille .

Ils ont également sollicité le parrainage du Maire Hamed Bakayoko pour le 1er Congrès National des Pasteurs de Côte d'Ivoire qui se déroulera fin novembre 2019.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.