Congo-Kinshasa: Spoliation des terrains - Pius Muabilu rassure l'intersyndicale de la SCTP

L'intersyndicale de la Société Congolaise des Transports et Ports (SCTP) a échangé, mardi 15 octobre dernier, avec le Ministre de l'Urbanisme et Habitat, Pius Muabilu. Ils ont lancé un cri d'alarme quant à la spoliation des terrains appartenant à cette entreprise publique par des privés. L'ex-Onatra, alertent-ils, est par terre à ce jour pour moult raisons de tous ordres. Entre autres, la spoliation des domaines appartenant à la Société, ici à Kinshasa, à Matadi et dans plusieurs autres coins du pays.

Ayant frappé à la bonne porte, ces syndicalistes étaient heureux du feedback qui leur a été réservé par le Notable du Mont Amba, entendez le Ministre d'Etat en charge de l'Urbanisme et Habitat, Pius Muabilu Mbayu Mukala qui leur a promis son total soutien pour une solution idoine. L'occasion était propice, à cet effet, pour le ministre de rassurer ces derniers sur son seul souci de servir le peuple congolais, contre vents et marées, dans le strict respect des lois du pays.

Au four et au moulin, au service du peuple congolais, depuis sa nomination, il met décidément le cap sur l'Etat de droit, tant réclamé.

Pius Muabilu Mbayu Mukala n'accepte point que les lois de la République soient bafouées un seul instant par quiconque, surtout en matière du secteur qu'il chapeaute. Après avoir écouté religieusement, disons en bon Père de famille, ces défenseurs des intérêts de l'Etat œuvrant à l'Ex ONATRA, le Ministre d'Etat a promis de s'impliquer dans le cadre de ses prérogatives, en vue de rendre justice à ceux qui plaident la cause juste du pays de Lumumba.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.