Congo-Kinshasa: La journée internationale de la canne blanche - Christelle Vuanga promet d'accompagner les PVH

Le 15 octobre de chaque année, le monde célèbre la journée internationale de la canne blanche qui touche en partie les non-voyants ou les aveugles.

Pour commémorer ladite journée, la Députée nationale Christelle Vuanga, élue de la circonscription de la Funa, ensemble avec des personnes vivant avec handicap (PVH), a traversé le boulevard du 30 juin jusqu'à la place de la gare centrale à Gombe, pour prendre part à la célébration de ladite journée organisée par la Ministre déléguée en charge des personnes vivant avec handicap et autres vulnérables, en partenariat avec le bureau conjoint des Nations Unies au droit de l'homme.

Cette activité a connu la présence de la Ministre déléguée en charge des personnes vivant avec handicap, Mme Irène Esambo, la représentante du Secrétaire général de la Monusco, la Députée nationale Christelle Vuanga et les associations des soutiens aux personnes vulnérables et des aveugles venus de 24 communes de la ville-province de Kinshasa.

Pour Christelle Vuanga, des PVH doivent être valorisées, raison pour laquelle, elle a promis de proposer un projet de loi au parlement congolais qui donnerait des garanties et des droits à des PVH et autres vulnérables. A en croire l'élue de la Funa, les démarches pour rendre ces handicapés utiles dans la société ont d'ores et déjà été entamées. En outre, elle a confirmé qu'elle a entrepris des démarches avec quelques sociétés afin de plaider pour la considération des PVH. En parlant du Transco, Vuanga Christelle a laissé entendre que la place réservée aux percepteurs doit être réservée aux handicapés, dans des ports et aéroports, les agents qui font le contrôle physique pouvaient être ces genres des personnes également, dixit Vuanga Christelle. « J'ai commencé à marcher avec mes frères et sœurs aveugles, depuis le point de départ, nous avons ensemble marché le long du boulevard. L'ensemble des PVH occupent 13% de la société actuelle, lorsqu'on bâtit la République et lorsqu'on vote des lois, on ne pense généralement pas à ces gens. J'ai aimé la façon dont ils ont choisi de faire entendre leur voix», a déclaré la femme la mieux élue de la Funa.

Pour rappel, les PVH ont battu le macadam. Dans leur passage, ils ont été accompagnés par des chansons, tout en signifiant leurs droits à la dignité, et on fait comprendre qu'être aveugle n'était pas une fatalité. « Ailleurs, sous d'autres cieux, ces gens ont une grande place dans la société. Pendant ma campagne électorale, j'annonçais que j'avais un projet de loi pour les PVH, c'est-à-dire, dans le quota de toutes les entreprises publiques, comme la SNEL, la REGIDESO, l'OCC et autres, lorsque l'on veut engager il faut que ces entreprises réservent un quota pour les PVH», a-t-elle ajouté.

A leur tour, les aveugles se sont exprimés à travers leur représentant. « Je parle en tant que Président organisateur de cette marche. Nous nous sommes décidés de changer un peu l'image des malvoyants, qui sont généralement abandonnés par les organisations des Nations Unies, dans les institutions publiques, dans les organisations philanthropiques et techniques, mais aussi par les organismes des PVH. C'est pourquoi, nous sommes déterminés de mettre fin à cette situation», a conclu M. Balema Bayaka, Président de l'association des aveugles. Rappelons que c'était pour la première fois que cette journée soit célébrée et organisée en RDC.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.