Congo-Kinshasa: Ouverture de la 2ème édition BLCCA - Inge Van Cauwenberd invite la population Congolaise à se faire soigner au bon moment

«Osons la Belgique, Osons le Congo». C'est sous ce thème que se tient du lundi 14 au samedi 19 octobre à Kinshasa la 2ème édition de la Chambre de Commerce Belgo-Congolaise-Luxembourgeoise (BLCCA). La première journée a eu lieu lundi 14 octobre 2019, au salon Lubumbashi de l'hôtel Pullman où il a été question de l'ouverture de la table ronde axée sur l'agriculture et conservation de la nature dans l'avant-midi, mais aussi la table ronde sur le secteur de la santé dans l'après-midi.

Aussi, les partenaires Belgo-Congolais ont partagé leurs expériences sur tous les domaines liés aux secteurs de l'agriculture et santé. En sa qualité de gestionnaire des projets au sein de l'institut de médecine Tropicale d'Anvers en RD. Congo, Inge Van Cauwenberd a convié toute la population Congolaise à se faire soigner au bon moment, mais également à effectuer des recherches, car selon elle, cette table ronde est une richesse qui est en train de se faire dans le pays, et peut développer le Congo.

Dans son allocution à la table ronde axée sur le secteur de la santé, Inge Van Cauwenberd gestionnaire de projets au sein de l'institut de médecine Tropicale d'Anvers en RD. Congo, a révélé quatre différents programmes d'appui que prend en charge cette alma mater en Europe et en Afrique dans le domaine de la santé, à savoir : l'appui à la lutte contre la Trypanosomiase Humaine Africaine, et le programme d'appui flambeau épidémique. Sans oublier, un grand programme de soutien dans différentes institutions afin de renforcer ces rôles. Parmi ces institutions, il y a entre autres l'Institut national des recherches Biomédical (INRB), l'Institut de médicine évangélique de Kimpese (IME-Kimpese), ainsi que l'Ecole de santé publique de l'Université de Lubumbashi (ESP-Lubumbashi). Aussi, il y aura les formations pour les professionnels de Santé des Institutions précitées et les cours se donneront en Belgique.

A en croire Inge Van Cauwenberd, le Congo est un pays avec plein de défis, non seulement dans le secteur économique, mais aussi dans le secteur de la santé. «Nous parlons de la santé parce que c'est ce qui nous intéresse, tout le monde doit être intéressé à se faire soigner au bon moment, mais également les professionnels de la santé qui doivent essayer de perfectionner leurs niveau moyennant des formations. Et puis, les Institutions, je pense qu'elles doivent aussi se joindre à la recherche parce que cette table ronde est une richesse qui se fait dans le pays, et peut mieux développer le Congo», a-t-elle renseigné.

Il sied de signaler que les activités de la Semaine Belge se poursuivent à l'Espace Texaf Bilembo dans la commune de Ngaliema, et prendra fin le Samedi 19 octobre prochain.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.