Ile Maurice: Krish Kaunhye - «Je vais poursuivre Pravind Jugnauth pour Re 1»

Sa réplique n'a pas tardé. Le directeur de Top FM et de Top TV entend répondre à la plainte en diffamation contre lui par un autre procès. Il compte lui réclamer Re 1, dit-il, pour les «faussetés» qu'il a dites sur lui.

Le déclencheur derrière ce bras de fer : la publication d'une enquête de Top TV sur le Film Rebate Scheme. Il éclabousse notamment le beau-frère du Premier ministre sortant, Sanjiv Ramdanee, propriétaire de l'hôtel Maradiva.

«J'ai laissé sa plainte entre les mains de mes hommes de loi. Si Pravind Jugnauth me réclame Rs 500 millions, les faussetés faites à mon égard valent beaucoup plus. Je le mets au défi. Qu'il publie son agenda pour prouver quand je lui ai demandé quelque chose et qu'il dise quand je l'ai menacé», soutient Krish Kaunhye, interrogé par l'express. A plusieurs reprises, notamment au congrès de Caroline hier, mercredi 16 octobre, Pravind Jugnauth a indiqué que le directeur de Top FM et de Top TV lui aurait réclamé des faveurs. Et c'est lorsqu'il a refusé que Krish Kaunhye se serait lancé dans ces représailles.

«Si un simple citoyen comme moi peut entrer dans le bureau d'un Premier ministre pour le menacer sans problème, c'est grave. J'estime que le préjudice qu'il a causé à mon égard et à Top Fm vaut plus qu'un milliard de roupies. Il a les moyens de payer. Mais pour un procès rapide, je vais le poursuivre uniquement pour la somme de Re 1 pour les faussetés qu'il a dites sur moi», ajoute Krish Kaunhye.

Egalement concerné par cette plainte en réclamation, Me Akil Bissessur affirme qu'il ne donnera même pas une «jante de bicyclette» au couple Jugnauth. «J'ai appris à travers la presse que Monsieur Jugnauth et son épouse me poursuivent. Comme Shakeel Mohamed l'a dit une fois : "Enn jante bisiklet zot pa pou gagné". Comme un simple citoyen, je suis parti à l'ICAC pour faire une déposition.»

Cela, après avoir appris dans quelles conditions le Film Rebate Scheme a été augmenté. L'Economic Development Board (EDB) est monté au créneau pour dire que ce board n'a pas donné d'argent à un proche. Personne n'a dit que l'EDB a donné de l'argent. Mais il demeure vrai que le «Film Rebate Scheme a été augmenté d'une telle façon que cela suscite des doutes».

Top TV, lui, en a remis une couche hier. Après la vidéo sur «Serenitygate», Top TV a diffusé une nouvelle vidéo hier soir. Cette fois, «Dans les entrailles du pouvoir» épisode 2, «Top TV» revient sur une décision du gouvernement Jugnauth : un amendement apporté à l'«Investment Property Act». Après des changements à la loi, l'hôtel «Maradiva» appartenant aux beauxparents de Pravind Jugnauth, en difficulté financière, aurait pu vendre des chambres sous l'«Invest Hotel Scheme», soutient «Top TV». Elle cite, cette fois, des articles de «l'express» qui avait évoqué ces faits. Mais il semblerait bien que «Top TV» n'entende pas s'arrêter là. La rédaction a promis un troisième épisode...

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.