Angola: La FAO pour des stratégies visant à renforcer la sécurité alimentaire

Malanje — La représentante de la FAO (L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture) en Angola, Gherda Barreto, a soutenu mercredi, à Malanje, la nécessité pour le Gouvernement angolais de renforcer les politiques de sécurité alimentaire en vue de garantir un régime alimentaire plus équilibré des familles.

S'exprimant mercredi à l'occasion de la Journée mondiale de l'alimentation, la responsable a fait savoir que, outre l'engagement du Gouvernement, les entreprises privées devraient également être impliquées à cette cause.

Dans ce cas particulier, Gherda Barreto a rappelé l'existence de 7,4 millions de personnes en situation d'insécurité alimentaire et nutritionnelle dans le pays, chiffre qu'on prétend réduire d'ici 2030, avec la participation de tous les acteurs sociaux dans le cadre de la stratégie du Gouvernement et de la FAO, dénommée "Faim Zéro".

D'autre part, la source a encouragé le Gouvernement à augmenter les niveaux de la production de fruits dans le pays et de leur traitement, ainsi qu'aux efforts visant à réduire les pertes après récolte.

"Faim Zéro" est un projet de développement durable mené par la FAO en Angola en partenariat avec le Gouvernement, qui vise à réduire la faim par le biais du soutien aux politiques publiques et aux écoles sur le terrain.

Gherda Barreto a fait partie de la délégation conduite par le ministre de l'Agriculture et Forêts, António Francisco de Assis, qui a procédé à l'ouverture de l'année agricole 2019/2020.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.