Gabon: Ecole 241 - Plus qu'une formation, un Métier.

17 Octobre 2019

L'école 241 se veut l'école de référence dans la reconversion, initiation et le perfectionnement dans les savoirs faire du numérique. Cet établissement a pour objectif général de répondre aux besoins récurrents en main d'œuvre compétente dans les métiers du numérique exprimés par les entreprises.

Première école qui forme sans prérequis particuliers de manière intensive et accélérée aux nouveaux métiers du numérique au Gabon .

Pour ce qui est de la transformation des métiers, ceci passe par la mise en place et le déploiement, avec divers ateliers d'acculturation au numérique ;de formations en présentiel au numérique ;de formations en mode e-learning au numérique ; d'open innovation via le numérique ;de conceptions et de fabrications de solutions numériques ;d'événements autour du numérique.

Plusieurs sections de cours sont programmées. La formation en cours du jour entièrement gratuit pour les apprenants, ouverte et accessible à tous.

ÉCOLE 241 KIDS

Programme de formation payante pour les enfants de 8 à 15 ans. DTC Digital Trading Center : programme de formation payante pour les professionnels. Ces formations sont exclusivement déployées au sein des entreprises.

COURS DU SOIR

Programme de formation payante aux compétences du numérique pour les professionnels, aux Étudiants et aux entreprises qui souhaiteraient acquérir de nouvelles compétences ou renforcer leur capacité et ne disposant pas assez de temps en journée pour se faire former.

L'école 241 Permet de développer en chaque apprenant, 5 capacités clés nécessaires au développement de nos économies et la croissance des organisations : La capacité d'apprendre à apprendre ; La capacité à être une force de proposition de valeur ; La capacité à créer de la valeur ; La capacité à travailler dur et intelligemment ; La capacité à coopérer avec les autres.

Les transactions et les revenus dont notre pays a besoin pour faire de l'économie numérique un levier leur croissance économique, qui ferait passer la contribution de 5% à 10% au PIB.

Cette révolution impose aux organisations qui souhaitent continuer à croître en s'appuyant sur l'hyper-croissance, qu'offre cette révolution, une transformation numérique de leurs organisations et de leurs métiers.

Cette révolution impose aux organisations qui souhaitent continuer à croître en s'appuyant sur l'hyper-croissance, qu'offre cette révolution, une transformation numérique de leurs organisations et de leurs métiers.

Devenir d'ici 2023, l'université du numérique de référence en Afrique subsaharienne qui va donner des compétences numériques à des centaines de milliers d'Africains.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.