Madagascar: Un milliard Ar détourné à la JIRAMA - Des hauts responsables dont un ex-DG impliqués

Le dossier en concerne des malversations et des embrouillements des frais de location de voitures entre la période de septembre 2018 jusqu'en septembre 2019.

1 milliard d'Ariary. C'est le montant de la somme qui aurait été détournée au niveau de l'entreprise JIRAMA. Le dossier relatif à cette affaire serait actuellement traité au niveau du Pôle Anti-Corruption (PAC). Selon les informations, quelques hauts responsables au sein de la JIRAMA dont un ancien Directeur général, seraient impliqués dans cette affaire. L'on attend donc le déferrement qui devrait avoir lieu dans les jours qui viennent. Le dossier en question concerne des malversations et des embrouillements des frais de location de voitures entre la période de septembre 2018 jusqu'en septembre 2019. La somme d'un milliard d'Ariary qui fait l'objet de soupçons de détournement concerne donc les frais de location de voitures pendant une année.

Pas plus tard que la semaine dernière, le 10 octobre dernier pour être précis, l'actuel Directeur général par intérim a pris la décision de résilier ces contrats de location douteux. Il convient de noter qu'il y a quelques mois de cela, les employés de la JIRAMA se sont mis en grève pour dénoncer la décision des responsables liés à la location de véhicules. Une décision qu'ils considèrent comme « de la gabegie ». Le départ de l'ancien Directeur général, pourtant réputé être un homme intègre, a été réclamé à l'époque. Les employés de la « Jiro sy Rano Malagasy » ont reproché à ce dernier d'avoir délibérément laissé s'abîmer les voitures de la Société pour en faire des épaves. Au lieu d'entretenir et de réparer les véhicules de l'entreprise, il aurait préféré la location. D'où le mécontentement des employés.

Réseau. Ces dernières années, la Compagnie nationale d'eau et d'électricité fait l'objet de nombreuses polémiques à cause de la mauvaise qualité des services offerts aux clients. Pour ne citer que les coupures fréquentes de l'eau au niveau de plusieurs quartiers de la capitale. Dernièrement, le ministre de l'Energie, de l'Eau et des Hydrocarbures, Vonjy Andriamanga a annoncé que, les arriérés de la JIRAMA s'élèvent à 1200 milliards d'Ariary. Certainement, la mauvaise gestion y est pour quelque chose.

L'actuelle instance dirigeante de la Société dirigée par le nouveau Président du Conseil d'Administration, Andriamanampisoa Solo, a pris la décision de poursuivre le redressement. Un comité de pilotage composé de représentants de la Présidence de la République, de la Primature et du Ministère de l'Energie a été mis en place pour piloter cette procédure de redressement. Par ailleurs, un audit financier est prévu être opéré. Un moyen certainement de confirmer l'existence ou non d'un véritable réseau de malfaiteurs et/ou de corrompus au sein de cette Société d'Etat. Histoire à suivre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.