Afrique de l'Ouest: Directives communautaires au Mali - L'Uemoa évalue la mise en œuvre

L'exercice consiste à jauger les performances réalisées en 2019 par notre pays ainsi que les progrès enregistrés dans l'application des réformes, programmes, politiques et projets de l'Union.

Les travaux de la 5è édition de la revue annuelle des réformes, politiques programmes et projets communautaires de l'Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) ont débuté, hier à Bamako, dans un hôtel de la place.

L'ouverture de cette session technique au titre de l'année 2019 a été présidée par Joël Togo, conseiller technique au ministère de l'Économie et des Finances.

C'était en présence du représentant résident de l'Uemoa au Mali, Mamadou Moustapha Barro. Y prennent part également les membres du Comité technique de suivi des réformes communautaires et des points focaux des services techniques chargés de la mise en œuvre des réformes, politiques, programmes et projets communautaires de l'Uemoa.

La revue est un moment fort pour les États et la Commission de l'Uemoa. Elle offre l'occasion aux partenaires et aux acteurs concernés de s'asseoir ensemble et examiner le niveau d'exécution des réformes, projets, politiques et programmes en chantier au sein de l'Union.

En effet, l'Uemoa adopte chaque année des textes communautaires dans tous les secteurs : des réformes. Quand l'Union prend un texte dans un domaine, les États ont la charge et de la mettre en œuvre.

Les règlements communautaires et les décisions du conseil des ministres sont d'une application immédiate.

Concernant les directives communautaires, l'Uémoa donne le temps aux états de prendre un certain nombre de dispositions pour pouvoir les appliquer au plan national, a développé Mamadou Moustapha Barro, interrogé à la fin de la cérémonie d'ouverture.

Ainsi, trois jours durant, les différents acteurs évalueront le niveau de mise en œuvre des engagements pris en 2018 par le Mali, les performances réalisées en 2019 ainsi que les progrès enregistrés dans l'application des réformes, programmes, politiques et projets communautaires.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.