Congo-Brazzaville: L'Ordre de Malte - Le Pr Chaise Francis optimiste sur l'éradication de la lèpre dans la Likouala

Le Pr Chaise Francis vient d'effectuer une mission dans le département de la Likouala où il a administré des soins aux personnes souffrant de la maladie et d'autres pathologies, dans le cadre des interventions de l'Ordre de Malte.

« On peut éradiquer la lèpre dans la Likouala mais, je ne peux pas vous dire quand ; tout dépendra des moyens que nous avons. Nous ferons de notre mieux », a indiqué Chaise Francis qui vient de réaliser son quatrième voyage dans la Likouala.

Dans cette région enclavée du Congo, les besoins en chirurgie de reconstruction sont importants dans le cadre de la lèpre, a affirmé ce spécialiste de la chirurgie de la main qui a eu à opérer des malades lépreux aussi bien à Impfondo, Bétou et Enyellé.

« Nous avons opéré des malades lépreux porteurs de mutilations gravissimes, pour certaines très infectées, les mutilations qui menaçaient leur vie. C'est pour la plupart des mères et des enfants. Sur le plan technique, tout s'est bien passé puisque nous avons travaillé pour améliorer leur vie », a-t-il expliqué.

L'équipe médicale de l'Ordre de Malte travaille dans la Likouala en collaboration avec le personnel de santé local. Elle entend apporter du matériel supplémentaire en vue des prochaines missions afin de mieux faire face aux besoins sur le terrain.

Selon le Pr Chaise Francis, à chaque mission, l'équipe de l'Ordre de Malte découvre des besoins supplémentaires qui nécessitent plus de matériel ; mais, celle-ci se bat pour mieux soigner la population.

Au titre de la période de septembre 2019, la mission de l'Ordre de Malte a détecté quelque trois cent cinquante cas de lèpre dans cette contrée. Elle intervient jusqu'alors dans le cadre de la première phase de ses actions dans la Likouala.

« Nous travaillons pour apporter le traitement aux malades. Nous allons bientôt entamer la deuxième phase, sans pour autant abandonner la première. La deuxième phase portera sur l'amélioration des soins en opérant les séquelles des invalidités de cette maladie », a signifié Arnaud Le Guen, médecin chargé de projet à l'Ordre de Malte.

L'enclavement de certaines localités de la Likouala exige plus de moyens pour étendre les zones de recherches des malades dont bon nombre sont des nomades. C'est notamment le cas des peuples autochtones qui errent dans les différentes parties du département.

L'équipe de l'Ordre de Malte a souhaité le renforcement des capacités de l'hôpital d'Enyellé au même titre que celles des structures sanitaires d'Impfondo et de Bétou afin de permettre aux malades de recevoir des soins dans de bonnes conditions.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.