Cote d'Ivoire: Ibrahim Diabate - Le Dj devenu griot

17 Octobre 2019

Assurément, pour les mélomanes, il est la révélation de la musique ivoirienne mandingue ! Ibrahim Diabaté ou, pour ceux qui ont suivi le Printemps du Coupé-décalé en Côte d'Ivoire au début des années 2000, il se faisait appeler "Dj Chauffeur".

C'est de lui qu'il s'agit, est de nouveau de retour dans les bacs avec un nouvel opus, un "maxi-single, baptisé "Sagesse".

Récemment, la salle "Niangoran Porquet" du Palais de la Culture, à Treichville, devant un parterre de personnalités au nombre desquelles Mme Adja Sita Ouattara, maire de Gbéléban, dans la région du Kabadougou, l'artiste a présenté la nouvelle galette.

A cette occasion, Ibrahim Diabaté qui donne désormais dans la musique mandingue moderne a donné la pleine mesure de son talent de vocaliste et de chanteur à thème.

Ce qui a fait dire, aux puristes, qu'Ibrahim Diabaté est un véritable crooner, puisqu'il évolue désormais dans le registre des artistes vocalistes de la sphère mandingue que sont : Salif Kéita, Sékouba Bambino et bien d'autres.

Né le 14 juin 1978 à Bouaké, Ibrahim Diabaté est, en réalité, descendant d'une lignée familiale de griots. Depuis son jeune âge, mu par sa volonté de perpétuer l'art ancestral, il passe la majeure partie de son temps à imiter Salif Kéita, Bailly Spinto, Soum Bill, ces artistes vocalistes.

Un véritable Crooner Déjà en classe de 4ème, il intègre le groupe Wôyo de son quartier à Yopougon, parallèlement à son métier de chauffeur de taxi communal "wôro-wôro".

Avec "Sagesse", l'artiste gagne en charisme, tant du point de vue de ses qualités vocales que de la profondeur des textes. Sa nouvelle galette de quatre titres est un véritable délice qu'il a servi au public en présence de sa marraine et d'un public acquis à la cause de l'artiste.

A travers le titre "Fourou", l'artiste dénonce le fléau que constituent le mariage forcé et ses travers. Quant à "Djarabi", c'est un hymne à l'Amour, un vibrant hommage à son épouse et au-delà, à toutes les femmes, pour leur sens élevé du sacrifice pour le mieux-être de la famille. Déjà en 2008, sous le pseudonyme de "DJ Chauffeur", il sort son premier album de 6 titres : "Notre vie".

Cette première production, de l'avis général, passée inaperçue au plan national, fut un véritable succès dans le milieu du transport. A travers l'opus, l'artiste décriait toutes les formes de souffrances, frustrations et quolibets dont sont victimes, au quotidien, les chauffeurs et conducteurs de "Wôrô wôrô".

Rigoureux dans sa démarche professionnelle et soucieux d'offrir à ses fans des productions de qualité, l'artiste décide de marquer un arrêt dans sa carrière et se met à l'apprentissage des instruments de musique notamment la guitare et la percussion.

En 2015, Ibrahim Diabaté signe son grand retour sur la scène musicale avec son nouvel album "Sagesse". Une œuvre produite par Koné Dodo, l'actuel directeur général du Palais de la Culture, premier manager d'Alpha Blondy, et arrangée par Koudou Athanase.

Par le truchement de ce concert dédicace, Ibrahim Diabaté tenait à exprimer son infinie gratitude à Dieu. Aussi a-t-il dit toute sa reconnaissance à sa marraine qui ne lésine sur aucun moyen pour que sa vie artistique se bonifie au fil des ans.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.