Togo: Objectif, 10 à 20% de participants étrangers et cap sur les potentialités agricoles des 5 régions du Togo

Il est devenu un rendez-vous incontournable pour les acteurs du secteur agricole togolais. Le SIALO (Salon international de l'agriculture et de l'alimentation de Lomé) a laissé tomber les rideaux de sa 8ème édition depuis quelques jours.

Mais loin de s'attarder sur cette fin d'édition, les responsables de ce salon font déjà des projections sur la 9ème édition qui aura lieu, à moins d'une surprise, du 16 au 19 Octobre 2020. L'objectif de cette prochaine édition sera entre autres de travailler à atteindre une participation étrangère de 10 à 20% au salon.

"Nous nous emploierons au cours des prochaines éditions pour atteindre cet objectif parce que nous voulons qu'à travers le Sialo, le Togo devienne une référence en termes de techniques d'information sur le marché agricole, sur le marché agroalimentaire et de l'agrobusiness en général", a confessé le commissaire général du Sialo, Heatson Tito Attikpo, alors que les rideaux tombaient sur la 8ème édition.

En tout cas, en attendant, les quelques participants étrangers cette édition repartent de Lomé bien satisfaits. Et ceci, disent-ils pour avoir appris des choses mais aussi pour avoir fait des recettes avec leurs produits qu'ils ont exposé.

Outre la participation étrangère, le Comité d'organisation compte revalorise les potentialités agricoles des 5 régions du Togo, à la prochaine édition.

Pour rappel, le SIALO 2019 a mobilisé 300 exposants venus de 5 pays du continent, à savoir, le Togo (pays organisateur), le Bénin, le Burkina Faso, le Niger, et la Tunisie. En terme de visiteurs, environ 4000 visiteurs, d'après le commissaire général, ont honoré de leur présence, ce rendez-vous.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.